Vitenvrac : le premier drive zéro déchet ouvre sa boutique

Après avoir lancé son service de drive vrac et zéro déchet avec Vitenvrac, Joyce Van Laarhoven ouvre sa boutique physique. Pour l’accompagner dans ce changement, une cagnotte solidaire a été lancée.

De notre journaliste : Charlotte Charlier


Faciliter l’accès au vrac et au zéro déchet, c’est l’objectif que s’est donné Joyce Van Laarhoven avec l’ouverture de son commerce en mai dernier. Sensibilisée depuis le plus jeune âge à une consommation raisonnée, elle s’est lancée dans la création d’un service de drive pour proposer des produits alimentaires, d’hygiène et d’entretien, aux emballages éco responsables ou conditionnés en bocaux consignés. Le tout adapté à toutes les bourses, grâce à des prix margés au minimum, résultat d’un travail en direct avec les producteurs sélectionnés minutieusement par la gérante. Six mois après le lancement de son activité unique sur l’Agenais, Joyce s’est appuyée sur les retours précieux de ses clients pour faire évoluer son activité dans le bon sens, et répondre aux attentes des consommateurs. Suite à un sondage lancé sur les réseaux sociaux, 70% des personnes interrogées ont fait part de leur envie de retrouver une épicerie physique. « Cela favorise davantage les échanges, et me permet de faire découvrir aux clients curieux des références qu’ils ne connaissent pas encore. J’ai rencontré chaque producteur et connaît l’histoire de chaque produit que je vends ici, une boutique a donc tout son intérêt pour découvrir le zéro déchet dans sa plus large dimension », explique la gérante. Suite à ces résultats, Joyce n’a pas traîné et a déjà commencé à transformer sa boutique au début du mois de novembre pour y exposer un maximum de produits proposés la vente. Et il y a de quoi faire. Si elle a débuté l’aventure avec 200 références, elle en compte aujourd’hui plus de 500.


Une cagnotte solidaire un mois durant

Etagères et tables ont déjà pris place, mais certains équipements coûteux manquent encore pour parfaire l’installation du magasin. Pour l’accompagner dans ce grand changement, une cagnotte solidaire est actuellement proposée sur la plate forme Blue Bees. « Ce sont les clients eux-mêmes qui m’ont soufflé l’idée ! Elle durera un mois et me permettra, je l’espère, d’investir dans un frigo pour y installer les produits laitiers en libre service, mais aussi une balance bien plus performante et de nouvelles étagères pour élargir encore plus la gamme. » Les contributeurs ont la possibilité de participer, s’ils le souhaitent, en don libre ou avec contrepartie. Quelques jours à peine après son lancement, plus de 1 500 euros ont été récoltés. Une belle preuve de confiance qui conforte la gérante dans son choix d’évolution. D’autant que les clients commencent déjà à investir le local, se laissant guider par les conseils de Joyce. « Beaucoup de curieux sont venus pousser la porte de la boutique depuis ce changement, cela fait plaisir à voir. Pour eux, c’est plus plaisant de venir voir les produits en direct, de sentir les odeurs et de se rendre compte des quantités également, pas si simple quand on n’est pas habitué au vrac », constate-t-elle. De quoi lui permettre de toucher une nouvelle clientèle donc. Une nouvelle étape réjouissante dans cette belle aventure pour une commerçante profondément engagée…


Renseignements //

Vitenvrac, impasse d’Aquitaine à Boé.

Cagnotte solidaire sur la plateforme bluebees.fr :

« donne un coup de bocal à vitenvrac »

84 vues0 commentaire