Villeneuve-sur-Lot // Un été monumental à Gajac

Le musée de Gajac rouvre ses portes après le confinement avec une exposition de sculptures spectaculaire qui devrait toucher tous les publics, enfants comme adultes.

De notre journaliste : Dimitri Laleuf

L’expo commence dès le parvis du musée, notamment avec cette statue de Persée tenant la tête de Méduse.


Le parvis annonce déjà la couleur. Avant même de franchir les portes du musée de Gajac, deux impressionnantes sculptures attendent les visiteurs. Les légendes grecques Athéna ou Persée se dressent fièrement sur leur socle et font la promesse d’une exposition d’été tout simplement exceptionnelle, signée Christophe Charbonnel.

Ses œuvres font référence aux mythologies gréco-romaines, celtiques, germaniques… Elles plongent le visiteur, tout au long de la déambulation, dans un imaginaire fait de récits épiques. La dimension monumentale de certaines pièces augmente d’autant plus le pouvoir immersif de cette expo hors normes. En modernisant à sa façon l’art statuaire antique, l’artiste donne une âme à ses sculptures pourtant figées. Les aspérités du modelé, les visages très expressifs et les choix artistiques tels que les parties évidées créent une tension dramatique palpable aussi bien pour le néophyte que l’amateur éclairé. « Nous avons voulu proposer de la sculpture d’une grande force mais en même temps accessible à tous », confie la conservatrice Hélène Lagès. Le jeune public, enfants comme ados, est ici particulièrement ciblé. « Dans toutes les écoles, on parle à un moment donné de mythologie. Ça évoque des histoires exceptionnelles. » Par exemple, celle de Persée tenant dans sa main la tête de Méduse, qui ornera ensuite le bouclier d’Athéna.

Dans cet univers onirique, le passé côtoie aussi… le futur. En effet, les équipes du musée ont réservé l’une des salles à des pièces plutôt inspirées de la science-fiction avec des interprétations personnelles d’intelligence artificielle, d’une course de vaisseaux ou encore d’un exosquelette.

Cet évènement a été rendu possible grâce à la Galerie Bayart, à Paris, où Christophe Charbonnel est représenté en permanence et en exclusivité. Pas moins de 33 œuvres seront présentées. A noter que l’artiste sera présent sur place lors des journées européennes du Patrimoine, les 19 et 20 septembre prochain.


Renseignements //

Exposition Mythe et Fiction, jusqu’au 27 septembre.

Tarif : 5€ adulte / 3€ pour les moins de 25 ans / gratuit pour les moins de 7 ans

Ouvert du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h ainsi que le samedi et dimanche l’après-midi. Fermé le lundi.


La chapelle des Pénitents blancs restaurée se dévoile enfin

Après un an de travaux de restauration intérieure, et après de nombreuses semaines de fermeture. A cause de la crise sanitaire, la chapelle des Pénitents blancs, fleuron patrimonial de la rive gauche de la bastide, va enfin rouvrir ses portes au public.

A compter du samedi 11 juillet et jusqu’au dimanche 30 août, il sera possible de la visiter tous les jours, du mardi au dimanche (sauf jours fériés), de 10h à 12h et de 15h à 19h. Des visites commentées gratuites, d’une durée de 50 minutes, seront proposées chaque jour d’ouverture à 10h, 11h, 15h, 16h30 et 18h.


Sylvie Rongier, un nouveau visage à la Culture

Avec le changement de majorité municipale, une nouvelle adjointe à la Culture a été nommée pour remplacer Béatrice Delléa. Il s’agit de Sylvie Rongier. Elle aura la lourde de tâche de superviser la politique artistique, un poste stratégique à Villeneuve-sur-Lot. « Nous avons en effet une très belle culture portée par des équipes très compétentes, motivées et exigeantes. Je ne l’ai pas constaté à ma prise de fonction mais bien avant, car je fréquente les structures villeneuvoises depuis longtemps. Je n’arrive donc pas en terre inconnue. Mon intégration s’est ainsi faite très naturellement », explique l’intéressée. Cette passionnée de littérature et de théâtre dit vouloir « continuer à faire de la culture l’un des plus beaux atouts de la commune ». Comme son homologue avant elle, Sylvie Rongier s’impliquera dans les différentes programmations, avec la volonté d’ « intégrer encore un peu plus les associations ». L’un de ses grands projets du mandat sera la création d’une médiathèque.



28 vues0 commentaire