Villeneuve-sur-Lot // Guillaume Lepers prend aussi la tête de l’Agglo

Après avoir pris le fauteuil de maire à Villeneuve, Guillaume Lepers a logiquement été élu président de la CAGV ce vendredi 17 juillet dans la salle multifonctionnelle de Casseneuil.

De notre journaliste : Dimitri Laleuf

Guillaume Lepers, applaudi pour sa large victoire à l’élection de la CAGV ce vendredi 17 juillet dans la salle multifonctionnelle de Casseneuil, sera notamment assisté par Gérard Régnier (à droite) comme premier vice-président.


Pendant quelques instants, il a failli douter... Au moment de compter les voix pour la présidence de la Communauté d’agglomération du Grand Villeneuvois, le grandissime favori Guillaume Lepers a longtemps fait la course en seconde position. Le hasard du dépouillement a fait que les bulletins portant le nom d’Yvon Ventadoux, seul autre candidat, sont presque tous sortis précocement de l’urne. L’ordre naturel a cependant vite été rétabli. Guillaume Lepers l’emporte finalement assez nettement avec 41 suffrages contre 20 (et 1 blanc). Le nouveau premier édile de Villeneuve-sur-Lot prend ainsi l’Agglo avec une belle majorité, s’offrant de fait les moyens de mener son projet sans entrave politique.

Cette victoire incarne le renouveau de la collectivité. Avec 14 nouveaux maires sur les 19 communes du territoire et de nombreux nouveaux élus, la CAGV s’est offert un sérieux lifting. Dans son discours de candidature, Guillaume Lepers s’est réjouit de cette situation : « Je suis très heureux des résultats des municipales qui ouvrent une nouvelle page pour notre intercommunalité. C’est une chance historique de prendre un nouveau départ sur des bases saines, transparentes et concertées. Jusque-là, les décisions ont toujours été prises au coup par coup, avec une vision à court terme. La CAGV était une structure bancale au lieu d’être un moteur. Il faut mettre l’Agglo sur des rails, sans surreprésentation d’une commune par rapport à une autre, avec une véritable conférence des maires et un bureau actif et présent pour que chacun s’y retrouve. On va imaginer le visage de notre territoire pour les décennies à venir. L’intercommunalité est devenue un maillon essentiel de l’action publique. On doit s’en servir pour être plus forts collectivement que nous le sommes séparément. » Vous l’aurez compris, Guillaume Lepers tient à marquer une rupture vis à vis de son prédécesseur.


De nouvelles têtes d’affiche

Face à lui, Yvon Ventadoux, cadre de l’ancienne majorité communautaire, tenait à défendre les réalisations passées et porter un projet basé sur le développement durable et la transition écologique afin d’être « au rendez-vous des grands défis de ce siècle ». Malgré la défaite, le maire de Pujols dit vouloir « rester constructif et exigeant », sans forcément se positionner comme un opposant.

Sa candidature et son soutien indéfectible à Patrick Cassany lui ont tout de même valu une rétrogradation dans l’organigramme de la CAGV. Pilier de l’ancien bureau avec la très importante délégation du développement économique, Yvon Ventadoux se retrouve éjecté des douze vice-présidents et des adjoints délégués bien qu’il soit le maire de la troisième commune de l’Agglo. Lors du précédent mandat, ses homologues livradais et roquentins, Pierre-Jean Pudal et Lionel Falcoz avaient subi le même sort. Ils retrouvent aujourd’hui la lumière. L’édile biassais Jean-Pierre Seuves gagne aussi en importance par rapport à son prédécesseur un peu mis de côté. Casseneuil, de son côté, reste bien représentée grâce à l’élection de Marie-Laure Grenier, plus proche des idées de Guillaume Lepers que l’ancienne équipe ne l’était. Le titre de premier vice-président revient à Gérard Régnier, fidèle parmi les fidèles de la droite villeneuvoise.

On notera que seules deux femmes occupent des vice-présidences : Marie-Laure Grenier et Christelle Prellon. Une absence totale de parité déplorée par certains élus, et notamment Yvon Ventadoux.


Les 12 vice-présidents //


- Gérard Régnier

(Villeneuve-sur-Lot) premier vice-président en charge de l’administration générale et mutualisation


- Marie-Laure Grenier (Casseneuil) habitat social et solidarités


- Pierre-Jean Pudal (Sainte-Livrade) politique contractuelle


- Lionel Falcoz (Laroque-Timbaut) grands projets communautaires et mise en œuvre du pacte de gouvernance


- Jean-Pierre Seuves (Bias) Finances


- Christian Rousseau (Le Lédat) Voirie et mobilités


- Jacques Borderie (Sainte-Livrade) Développement économique


- Gilles Charolais (La Croix-Blanche) Aménagement de l’espace communautaire


- Bertrand Planté (Allez-et-Cazeneuve) jeunesse et vie associative communautaire


- Christelle Prellon (Monbalen) Développement durable et transition écologique


- Jean-Paul Cabas (Saint-Etienne de Fougères) Environnement et cadre de vie


- Michel Laville (Villeneuve-sur-Lot) Valorisation et collecte des déchets.

92 vues0 commentaire