Vaccination : du changement dans les centres

Afin d’accélérer la protection de la population, l’Agence régionale de santé a amorcé quelques modifications dans la carte des centres de vaccination avec un grand regroupement sur Agen et un nouveau site à Villeneuve.

De notre journaliste : Dimitri Laleuf

Le complexe sportif villeneuvois de la Myre-Mory accueillera dès lundi 29 mars des patients souhaitant se faire vacciner. Ce nouveau centre est piloté conjointement entre la Ville et le PSV.


"Montée en charge. » Dans le jargon un peu « techno » des ARS, ce mot revient régulièrement ces dernières semaines. Entendez par là une augmentation de la cadence de la campagne de vaccination. Si Armandie n’accueillera pas de vaccinodrome géant comme son grand frère le Stade de France, les autorités locales ont tout de même décidé de suivre le rythme national avec quelques aménagements nouveaux.

Le premier d’entre eux est un regroupement des différents centres agenais. A ce jour, le produit Pfizer est administré au centre hospitalier public ainsi qu’à la clinique Esquirol Sainte-Hilaire. Pour Moderna, c’est au centre des congrès que ça passe, avec une accélération du tempo déjà effective (450 injections/semaine contre 350 au lancement). Dans les semaines à venir, il n’y aura plus qu’un seul endroit dans la ville-centre pour se faire vacciner et ce sera au centre des congrès. « Nous sommes dans la phase préparatoire du regroupement, indique Joris Jonon, le directeur départemental de l’ARS. Une première réunion s’est tenue en fin de semaine dernière. Une autre est programmée ce jeudi 25 mars pour entrer dans le détail opérationnel. En l’état des échanges, la vaccination sur ce site unique est prévue pour le 11 avril. »


Un second site

à Villeneuve

Plus au Nord, du côté de Villeneuve-sur-Lot, on a opté pour la stratégie inverse en déployant un second centre en plus du Pôle de santé. Celui-ci sera positionné dans l’enceinte du complexe sportif de la Myre-Mory* et ouvrira ses portes au public dès ce lundi 29 mars. La municipalité de Guillaume Lepers se tient prête à cette éventualité depuis le mois de janvier. Au-delà de la mise à disposition des locaux par la Ville, le pilotage est assuré par le PSV avec une seule plateforme de prise de rendez-vous afin de simplifier les démarches pour les usagers. « Un seul centre, deux sites », glisse Joris Jonon. Cette nouvelle configuration devrait permettre de doubler la capacité maximale pour atteindre les 250 injections par jour dans ce secteur villeneuvois.

Ces mesures s’accompagnent d’une poursuite des ouvertures le dimanche, comme ce fut le cas le week-end dernier à Esquirol et Nérac ou encore le précédent au PSV. « On assurera une amplitude 7 jours sur 7 dès que ce sera possible », confie le directeur de l’ARS 47. Par ailleurs, la campagne vaccinale en ville a repris son cours normal depuis le 19 mars. « Les approvisionnements sont à nouveaux effectifs sur la base des commandes antérieures à la suspension du produit AstraZeneca. En revanche, les nouvelles recommandations de la Haute autorité de santé font état, pour le moment, d’un ciblage sur les personnes de 55 ans et plus. » Des opérations ciblées seront en outre menées.


* L’accès au centre de vaccination du Complexe sportif de la Myre-Mory se fait par l’arrière du terrain de tennis, avec un stationnement sur le terrain de Pala afin de faciliter l’accès au bâtiment pour les patients. Les horaires : 8h30-17h30 du lundi au vendredi.



54 vues0 commentaire