Une rentrée PLEINE DE SURPRISES pour les montreurs d’images

Rouvert depuis le mois de mai, le cinéma agenais fait sa grande rentrée avec une actualité chargée. Entre rencontres, festivals, séances surprises et nouvelle salle à venir, l’équipe des Montreurs n’a pas chômé !

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Thierry Salvalaio, président des Montreurs, présente l’affiche du prochain festival Paysans au cinéma qui se déroulera du 23 au 26 septembre.


Passée la rentrée scolaire, place à la rentrée culturelle pour l’ensemble des cinémas. Les Montreurs d’images dévoilent pour l’occasion leur programme, et lèvent le voile sur leurs projets à venir... « Une nouveauté est arrivée mi-mai avec l’apparition du pass sanitaire. Au départ, nous avons pu contourner l’obligation en limitant les séances à 50 personnes maximum, mais désormais, il est systématiquement demandé tout comme le port du masque, évidemment », explique le président Thierry Salvalaio. Côté fréquentation, le niveau reste stable par rapport à l’année dernière, déjà particulière... Mais les chiffres d’avant crise sont encore loin, comme pour ses confrères. « Les mois de septembre à décembre sont ceux où l’on fait le plus d’entrées habituellement, nous attendons donc de voir comment cela va se passer, compte tenu des conditions d’accès. » En tout cas, le paquet a été mis sur la campagne de lancement des adhésions, avec une toute nouvelle offre attractive proposée au public : 1€ pour un abonnement valable de mai à décembre. « Ça a bien fonctionné ! Nous avons 1800 adhérents à ce jour, un chiffre similaire à 2019 où nous avions atteint notre plus haut pic de fréquentation », se réjouit le président. A partir de janvier, le tarif revient à la normale, soit 22€ pour l’année.

Pour se relancer, l’équipe n’est pas restée les deux pieds dans le même sabot. La programmation du mois de septembre est chargée, avec « beaucoup de films de qualité, des coups de cœur, des rencontres avec des réalisateurs. » Giovanni Aloi, réalisateur de 3ème guerre, un film sur la mission Sentinelle, a fait le déplacement ce mardi pour son avant-première. Dans un autre genre, François Ruffin sera aussi de passage pour présenter Debout les femmes !, un long-métrage à la rencontre de ces femmes invisibles qui s’occupent de nos enfants, nos malades, nos personnes âgées, avec l’intention de se battre pour que ces travailleuses soient enfin reconnues.


Nouvelle salle de 70 places

« Nous aurons aussi le festival Paysans au cinéma qui se déroule du 23 au 26 septembre, avec plusieurs films sur le monde agricole présentés par leurs réalisateurs. Cette année encore, il sera très tourné femme. » En octobre, les Montreurs d’images présenteront une nouveauté, les séances surprises. « Nous voulions les lancer depuis un moment, sur une idée de l’association française des cinémas d’art et d’essai. Une fois par mois, les spectateurs pourront choisir de venir voir un film en avant-première... sans savoir de quoi il s’agit ! Ce sera toujours des films grand public. En suivant, il y aura un échange autour d’un pot pour recueillir les avis de chacun. » Les premières séances auront lieu le 5 octobre, le 8 novembre et le 6 décembre. Enfin, autre grande nouvelle et non des moindres, une troisième salle de 70 places va sortir de terre et devrait être opérationnelle fin 2023. « Ce sera l’occasion de programmer davantage de films et sur de plus longues durées pour certains. Ce projet vient vraiment concrétiser tous les efforts fournis depuis 2013 », se réjouit Thierry Salvalaio.




Renseignements //


Les Montreurs d’Images,

12 rue Jules Ferry à Agen,

05 53 48 23 51,

application disponible sur smartphone.

27 vues0 commentaire