Une appli pour découvrir la biodiversité villeneuvoise

La mairie et le CPIE Pays de Serres – Vallée du Lot collaborent depuis deux ans maintenant pour établir un atlas de la biodiversité communale. Ce dispositif est aujourd’hui complété par un outil mobile.

De notre journaliste : Dimitri Laleuf

L’application doit permettre une plus grande interaction avec le publique.


Du haut de ses 8132 hectares, Villeneuve-sur-Lot n’est autre que la ville la plus étendue du département. Entre coteaux, terres agricoles, parcs urbains et péri-urbains, pourtour de la rivière... ses paysages sont également très variés et propices à la découverte. Mais savez-vous vraiment ce que la nature vous réserve au détour d’une promenade ? Grâce à la nouvelle application mobile ABC Villeneuve, il sera désormais possible de parfaire sa connaissance environnementale. Une innovation unique en son genre, fruit d’un travail long de deux ans, impliquant le CPIE Pays de Serres – Vallée du Lot ainsi que la municipalité. En 2019, les deux entités ont répondu à un appel à manifestation d’intérêt de l’Office français de la biodiversité pour la réalisation d’un « atlas communal ». Le premier chantier, et non des moindres, fut la réalisation d’un état des lieux. Les experts du CPIE, bien épaulés par ceux du pôle cadre de vie à la mairie, ont pu recenser pas moins de 1050 espèces animales et végétales sur le territoire. Cette impressionnante base de données de la vie sauvage locale a été rendue disponible sur un site internet dédié. Mais dans l’objectif de rendre cette démarche encore plus interactive, une version mobile est aujourd’hui déployée. Le CPIE a décidé de faire les choses bien avec une véritable application (uniquement sous Android pour le moment).


Retombées

positives

Celle-ci a été conçue pour être ludique et intuitive, afin qu’elle convienne aussi aux familles. Dans le creux de sa poche, l’utilisateur bénéficie de toutes les infos déjà récoltées. Un oiseau suscite sa curiosité ? Il peut non seulement comparer son aspect aux photos de la banque d’images mais aussi son chant grâce à des enregistrements. En cas de correspondance, on découvre ainsi le nom de la bête et ses caractéristiques grâce à la fiche technique.

« C’est aussi un moyen de faire participer la population à ce recensement des espèces », souligne Thérèse Campas, présidente de l’association basée à Lascrozes. Il est en effet possible de prendre une photo, la géolocaliser et laisser des observations pour que le CPIE puisse procéder à une identification. Cela permettra ainsi d’enrichir l’atlas. Mais pas seulement. « Grâce aux nombreuses contributions, on sera par exemple en mesure de mieux organiser la lutte contre les espèces invasives, comme l’ambroisie », note Louis Fasanino, directeur du CPIE. Pour la gestion des espaces verts municipaux, c’est aussi un atout précieux.

En regardant à plus long terme, on sanctuarise un patrimoine naturel. « On ne peut préserver que ce que l’on connaît », analyse avec philosophie Nicolas Florès, du service communal dédié au cadre de vie.

Cette application villeneuvoise semble être une première en France. « Si on peut jouer les locomotives pour d’autres collectivités, tant mieux », se réjouit d’avance Thérèse Campas, convaincue que ce projet va essaimer un peu partout.


Renseignements //

Application ABC Villeneuve disponible gratuitement

sur le Play Store (Android).

www.cpie47.fr ou 05 53 36 73 34


16 vues0 commentaire