Une Agenaise crée un cabinet de thérapie... sur roues

Stéphanie Desbonnet, sophrologue, s’est lancée un pari : créer un cabinet de thérapie itinérant en Lot-et-Garonne. A l’aide de son camping-car, elle foulera les routes du département à partir de la rentrée 2020, à la rencontre de ses clients.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Stéphanie Desbonnet va proposer ses services de sophrologie à bord de son camping-car spécialement aménagé.


"J’ai constaté que sur Agen, il y a des services qui existent autour de la sophrologie, mais pas aux alentours. L’idée d’un cabinet itinérant m’est donc venue. » Le parcours de Stéphanie est aussi atypique que son idée. Possédant un salon de thé à Toulouse, elle s’est installée sur Agen en 2006 et a commencé à travailler dans l’immobilier. Dix ans plus tard, son fils est diagnostiqué précoce, ce qui la pousse à s’impliquer pour pouvoir l’accompagner. Conférences, associations, rencontres avec d’autres parents, documentation sur le sujet... sont autant de choses qui vont la pousser à aller plus loin. En 2017, elle débute une formation de sophrologue. L’idée d’ouvrir un centre qui regroupe quatre cabinets de thérapeutes, une salle de méditation, et qui propose des cours de yoga ou encore d’aïkido lui trotte dans la tête. Elle trouve un local cours Victor-Hugo, et lance toutes les démarches pour que son projet voit le jour. Mais avec la crise du Covid-19 et le confinement annoncé, toutes ses démarches ont été mises à l’arrêt, alors que les cabinets de thérapie étaient déjà loués et l’ouverture prévue pour septembre. Est-ce un mal pour un bien ? Stéphanie, que l’on appelle « happycultrice » dans son entourage, décide de rebondir et de se lancer dans un tout autre projet, celui d’un cabinet itinérant de sophrologie pour se déplacer sur le département.


Travailler avec les particuliers, mais aussi les écoles


« Mon objectif est de proposer mes services auprès des personnes qui n’ont pas forcément le temps de se déplacer en centre-ville, mais qui voudraient découvrir cette technique de relaxation » explique Stéphanie. Pour ce nouveau projet, elle travaille uniquement avec des acteurs locaux : Loc’Albret basé à Sérignac pour l’achat et l’aménagement de son camping-car, et une jeune graphiste agenaise pour l’habillage. Elle prévoit de partir sur les routes dès la rentrée. Le fil rouge de son activité : la précocité et l’hypersensibilité, cette dernière touchant environ 20% de la population mondiale. Au programme, des ateliers créatifs, de gestion des émotions ou encore de méditation. « J’ai déjà vu de grands résultats sur mon fils de 8 ans » raconte la thérapeute. En plus des particuliers, Stéphanie souhaite travailler avec les écoles, et a déjà entamé des démarches en ce sens. Une bibliothèque sera mise à disposition pour se documenter sur des sujets de développement personnel, spiritualité, bien-être, etc. Elle prévoit également d’organiser des conférences en petit comité, autour de son camping-car qui se nommera « l’effet zébré ». Une référence au zèbre, terminologie utilisée en psychologie pour parler des personnes à haut potentiel.


Stéphanie a lancé un appel au don de livres sur le développement personnel ou encore le bien-être pour enrichir sa bibliothèque, ainsi qu’une cagnotte sur Paypal pour l’achat de petit matériel.

416 vues0 commentaire

SARL LOT-ET-GARONNE PRESSE – Capital : 20900 € - Siège Social : 22, rue Lamouroux, 47000 Agen - RCS Agen 452 879 539

n°de siret : 45287953900057 – Code APE : 6391Z - n° de TVA Intracommunautaire : FR 784 528 795 39 – Tél : 05 53 87 46 75

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube