Un premier festival dédié à l’Œuvre de Michel Serres

Après avoir baptisé plusieurs lieux en l’honneur du philosophe agenais, un festival sera inauguré en novembre prochain pour valoriser son œuvre. Avec des acteurs de taille mobilisés, l’objectif est d’en faire un rendez-vous annuel.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

David Djaïz (au centre), sera le président des Rencontres philosophiques de Michel Serres, nouvel évènement culturel dans le calendrier agenais


Déjà pour le deuxième anniversaire de sa mort, Michel Serres a été au cœur de plusieurs actions à Agen, pour célébrer ce philosophe qui a marqué son époque. En juin dernier, plusieurs hommages ce sont déroulés dans différents endroits de la ville : la passerelle reliant Agen au Passage d’Agen baptisée en son honneur, une fresque réalisée sur le bâtiment universitaire de l’IUT Gaco... « La ville s’est donnée les moyens d’inscrire sa mémoire dans ces lieux », appuie le maire Jean Dionis. Pour aller plus loin, la municipalité frappe fort en organisant les Rencontres philosophiques de Michel Serres du 12 au 14 novembre prochain. « Utiliser le terme ‘philosophiques’ est un risque mais il faut savoir que ces journées seront d’une grande variété pour plaire à tous les publics et surtout être le plus accessible possible », assure le premier édile. Des débats, rencontres, conférences, ateliers, et même un salon du livre viendront rythmer ce festival, avec l’objectif d’enraciner cet événement pour en faire un rendez-vous annuel. « Nous sommes partis de quelque chose d’assez flou, avec l’envie de créer un lieu de débat où l’on pourrait entendre des paroles de professionnels, puis l’idée de rencontres est vite arrivée sur la table. Une commission a ensuite été créée, présidée par Pierre Chollet, pour cheminer sur le contenu que l’on voudrait y retrouver », explique David Djaïz, haut-fonctionnaire et président de l’évènement. Une association, Les amis agenais de Michel Serres, s’est donc constituée pour organiser ce premier grand rendez-vous, articulé autour de la thématique des 5 sens, en écho à l’un des livres les plus connus du philosophe.


Tous les domaines réunis pour cette « affaire populaire »

Au programme : hommage musical avec la mezzo-soprano Béatrice Uria-Monzon ; dialogues autour de l’odorat avec la présence du nez d’Hermès pendant 14 ans, Jean-Claude Ellena ; ateliers jeunesse avec la philosophe Brigitte Labbé ; ou encore rencontre attablée autour de l’œnologie avec le vigneron Matthieu Cosse, le critique Michel Bettane et le géographe spécialiste des paysages et de la gastronomie Jean-Robert Pitte. Voilà qui promet de belles heures. Tout cela sera orchestré autour de cinq lieux : l’église des Jacobins, le théâtre Ducourneau, le musée des Beaux-Arts, la salle des Illustres de la mairie, et la salle Comencini du centre culturel André-Malraux. « Notre ambition est d’en faire une affaire populaire. Tout cela n’aura de sens que si l’ensemble des courants se réunissent durant ces trois jours, et notamment les jeunes. » Pour cela, une passerelle sera assurée avec les scolaires. Patrice Lemoine, directeur des services départementaux de l’Education nationale (DSDEN), a assuré la participation des écoles, et ce depuis la primaire, à certains temps forts. Au total, la municipalité a déboursé 150 000 euros pour ce nouveau rendez-vous culturel. « Grâce à l’association, nous pourrons aller chercher des partenaires privés mais aussi des institutions comme le Département ou la Région, pour construire un plan de financement et monter en puissance année après année », ajoute David Djaïz, ravi de participer à l’émergence d’un événement auquel il croit beaucoup, pour faire rayonner Agen sur la carte cuturelle nationale.


Renseignements //

Les rencontres philosophiques de Michel Serres,

du 12 au 14 novembre.

Programme sur agen.fr, site dédié à venir.


66 vues0 commentaire