Thé, café et fleurs, le trio gagnant du café botanique Garance

Un nouveau lieu unique en son genre va ouvrir dans le centre-ville. Il s’agit d’un café botanique nommé Garance. Leslie et Floriane réunissent deux activités dans un même endroit : fleuriste et salon de thé.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Leslie (à gauche) et Floriane, opèrent un virage dans leurs carrières professionnelles en ouvrant le café botanique Garance


Acheter un bouquet de fleurs et déguster une boisson chaude accompagnée d’une gourmandise, au même endroit, c’est le concept du café botanique Garance qui va prochainement ouvrir ses portes à la place de l’ancienne galerie Brodoux rue Montesquieu, un endroit bien connu des Agenais. Ce nouveau repaire risque bien d’attirer les curieux. Aux commandes, on retrouve deux amies de toujours : Floriane et Leslie, agenaises pure souche.


L’idée d’ouvrir un établissement de ce genre sur le territoire agenais a sonné comme une évidence

Elles ont 31 ans et opèrent une reconversion professionnelle en ouvrant ce commerce. La première possède une formation de comptable et a travaillé pour un groupe spécialisé dans la distribution de produits frais. Il y a un an, l’ennui commence à s’installer. « J’en avais marre d’être derrière un bureau toute la journée... Les seuls contacts que j’avais avec les clients étaient téléphoniques », raconte-t-elle. Elle obtient une rupture conventionnelle et souhaite se relancer dans le secteur médico-social. Entre temps, Floriane apprend qu’elle attend un heureux événement et remet donc à plus tard sa formation. Un signe du destin ? C’est en tout cas ce que l’on pourrait croire, puisque son amie Leslie entreprend au même moment un virage dans sa carrière professionnelle. Cette dernière, juriste en cabinet d’avocats depuis sept ans, ne se retrouvait finalement plus dans son métier et avait cruellement besoin de changement. « J’ai décidé de m’écouter et d’entreprendre un projet qui me ressemble, et surtout dans lequel je peux m’épanouir », explique la jeune femme. Ce projet, c’est celui d’ouvrir un café botanique dans le centre-ville d’Agen. « Le concept existe déjà dans certaines villes. J’en ai déjà fréquenté et je m’y sentais tellement bien que l’idée d’ouvrir un établissement de ce genre sur le territoire agenais a sonné comme une évidence. » Leslie entreprend donc une formation en fleuristerie il y a un an, qui a débouché sur l’obtention de son CAP en septembre dernier. Pendant ce temps, Floriane la rejoint dans cette nouvelle histoire et le projet commence à prendre forme. « Nous avons été soutenues par la Chambre des métiers et l’Agence du commerce, qui nous ont suivies dans notre aventure malgré la folie cette période », confient les co-gérantes.


Créer un lieu unique dans l’Agenais

Le local, a tout de suite tapé dans l’oeil des deux entrepreneuses. A quelques mètres de la place des Laitiers, légèrement en retrait du boulevard piéton très passant, le calme qui règne dans cette rue colle bien à ce qu’elles recherchent pour leur café botanique. A l’intérieur, le parquet se mélange aux couleurs chaleureuses des murs et des quelques éléments de décoration déjà installés. « Pour le mobilier, nous avons la volonté d’utiliser d’anciens meubles de récup’ remis au goût du jour. » Le local bénéficie d’un petit patio à ciel ouvert qui sera aménagé aux beaux jours. Pour les produits, l’accent est mis sur une collaboration avec de petits producteurs, le plus possible locaux. C’est notamment le cas des sirops qu’elles ont choisi d’utiliser, fabriqués à Cours, une commune située à 20 km au nord d’Agen.


1 endroit pour 2 activités : salon de thé et fleuriste

« Nous avons rencontré tous nos partenaires avant de commencer à travailler avec eux. Le contact humain et la confiance réciproque sont autant de critères majeurs qui nous ont guidées dans nos choix », assure Leslie. Côté fleuristerie, on retrouvera des bouquets, plantes, fleurs séchées et créations personnalisées qui seront guidées par la saisonnalité. Des ateliers seront organisés deux fois par semaine. Pour les boissons, on pourra retrouver des cafés, thés ou tisanes de choix. La gourmandise sera aussi au rendez-vous avec des biscuits aux différents parfums, cuisinés à Foulayronnes. « Il y aura trois saveurs chaque semaine dont un vegan à chaque fois, pour convenir à tous », raconte Floriane. Plus qu’un fleuriste et un salon de thé, Garance se veut être un véritable lieu de vie avant tout.


Renseignements //

Café botanique Garance, ouverture le 6 novembre.

70 rue Montesquieu à Agen / garance@cafebotanique.fr /

Instagram et Facebook : @garancecafebotanique



56 vues0 commentaire