L’aviron santé : une discipline qui ne rame pas

Mis à jour : 31 mars 2020

Le club villeneuvois, qui a lancé en 2017 une section spéciale pour les patients atteints d’une affection longue durée, se voit soutenu par la CAGV avec l’achat d’une yolette et une aide financière.

De notre journlaiste : Dimitri Laleuf

La CAGV a acheté une yolette, bateau très stable adapté aux débutants, pour un montant de 13 500 euros, afin de soutenir l’aviron santé.


Si le rameur tourne toujours le dos à son objectif, l’aviron permet de faire face à la maladie. Depuis deux ans, cette discipline peut être prescrite sur ordonnance, dans le cadre du sport-santé. Faisant travailler 90% des muscles du corps sans choc ni traumatisme, ses bienfaits sur l’organisme sont incontestables, en particulier pour les patients atteints d’une affection longue durée (ALD). Cancer, maladie cardio-vasculaire, diabète, obésité... bien des pathologies peuvent être soulagées par ce type d’effort.

Très impliqué dans cette démarche, l’Aviron villeneuvois a décidé de créer une section en 2017. L’entraîneur Coralie Pasquet, diplômée d’Etat, a passé une formation spécifique pour encadrer ce public aux besoins particuliers et sera épaulée dans sa mission par sa collègue Marine Wilhelm dès le début d’année prochaine. Mais jusque-là, les nouveaux pratiquants devaient se contenter de bateaux d’initiation (rame-tonic) pour une ou deux personnes seulement, limitant ainsi drastiquement le nombre de participants aux cinq séances hebdomadaires.


30 personnes déjà inscrites à la ­section ­aviron santé à ­Villeneuve.

La Communauté d’agglomération du Grand Villeneuvois a donc décidé de soutenir cette initiative en achetant une « yolette » pour la mettre à disposition du club. L’engin et tout son équipement, mis à l’eau le jeudi 3 octobre dernier, auront coûté la bagatelle de 13 500 euros. En comparaison des bateaux de compétition, la yolette est plus large et plus stable. « C’est idéal pour apprendre à ramer et se promener tranquillement sur le Lot », souligne Jean-Paul Bernard, bénévole et animateur de la section aviron santé. Elle présente aussi l’avantage de pouvoir emmener quatre rameurs et un barreur. Car au-delà de l’apport physique, les vertus de l’activité résident aussi dans l’aspect socialisation. « C’est un sport de galérien mais on passe de bons moments, sur l’eau comme en dehors », confirme Michel. Ce diabétique s’est découvert une passion pour la discipline ainsi que pour l’atmosphère conviviale qui règne au sein de l’association. Si l’Aviron villeneuvois est connu pour être une fabrique à champions et championnes, il l’est aussi pour ses troisièmes mi-temps auxquelles personnes n’échappent. D’ailleurs, la section sport-santé s’avère être une formidable passerelle vers la très dynamique section loisir.


Des médecins convaincus


Parce que faire le premier pas est souvent difficile pour les malades, en particulier les plus isolés, la CAGV prend également en charge financièrement les six mois de cotisation – facturés ensuite au tarif mensuel de 15€ - pour les cinquante premiers inscrits à l’aviron santé. Histoire de pouvoir essayer avant de s’inscrire pour de bon. 29 personnes, presque autant de femmes que d’hommes au passage, ont déjà bénéficié de cette aide. Un chiffre en rapide augmentation. En effet, pas moins de seize médecins du territoire prescrivent déjà ce « traitement » 100% naturel. Et tous leurs confrères des maisons de santé comme du PSV sont régulièrement tenus au courant ce qu’il se passe sur la base nautique du quai d’Alsace.

Pour Patrick Cassany, maire et président de l’intercommunalité qui a mis en place un contrat local de santé incluant ce type de dispositif, « c’est une façon très concrète de faire de la prévention ». Quant à ceux qui n’oseraient pas se lancer par phobie d’aller sur l’eau, pas de panique : « Une bonne partie des séances de l’année se font en salle », indique Jean-Paul Bernard. L’aviron santé se veut vraiment universel.


Renseignements //

Aviron villeneuvois

Quai d’Alsace à Villeneuve-sur-Lot

05 53 49 18 27 ou www.aviron-villeneuvois.com


6 vues0 commentaire