Des études de santé étoffées


Au beau milieu des métropoles bordelaise et toulousaine, Agen joue véritablement la carte étudiante et arrive à tirer son épingle du jeu en termes d’offre post-bac. Nouveautés de la rentrée 2019 : une première année commune aux études de santés (Paces) à la Fac du Pin.


- Première année de médecine


La Paces est un tronc commun obligatoire qui permet d’accéder aussi bien à la médecine qu’à la pharmacie, la kinésithérapie, l’odontologie et la maïeutique. L’enseignement et le tutorat sont assurés à distance, en salles immersives et dans l’amphithéâtre, sous l’autorité de l’Université de Bordeaux, par les enseignants de son Collège Santé et des étudiants tuteurs habilités.

A partir de la deuxième année, les études se déroulent à Bordeaux.

Une offre de formation à différents niveaux, en formation initiale, continue, en apprentissage, en contrat de professionnalisation et dans tous les domaines de la santé au sens large : médecine, pharmacie, odontologie, santé publique, thermalisme, biologie, paramédical, technologies pour la santé, médicaments, nutrition, handicap, etc.

Le Collège sciences de la santé et ses composantes proposent de nombreux Diplômes d’Université (DU), un Master 1 en santé publique, un Master 2 spécialité épidémiologie, intégralement en ligne, avec des sites de regroupement dans divers pays d’Europe et d’Afrique.

Le master Eu2P est un programme européen d’enseignements conjoints dans le domaine de la pharmacovigilance et la pharmaco-épidémiologie. Dispensé à distance, l’enseignement est entièrement en anglais. Les étudiants suivent leurs enseignements grâce à une plateforme de e-learning et une salle de classe virtuelle.

Le Master ISIS, Master Euro-méditerranéen de Neurosciences et Biotechnologies, est un programme d’études conjoint, qui combine des cours sur site et à distance.


Organisation des études


Les études de santé débutent par la première année commune aux études de santé ( PACES ), une formation d’une année sanctionnée par un concours dont les épreuves se déroulent en décembre et en avril-mai..

Cette année est obligatoire pour accéder aux 4 filières des professions de santé : médecine, odontologie, pharmacie, maïeutique (sage-femme).

Elle prépare également aux 5 concours paramédicaux pour accéder aux écoles d’ergothérapie, manipulateur en électroradiologie médicales, masso-kinésithérapie, pédicure-podologie et psychomotricité (avec des enseignements spécifiques à partir du second semestre).

Le nombre d’étudiants admis à poursuivre en deuxième année (numerus clausus) est fixé chaque année par décret ministériel.

Un étudiant peut choisir de concourir à un ou plusieurs concours.

L’année est organisée en deux semestres:

Semestre 1 : Septembre à décembre. Epreuves fin décembre.

Semestre 2 : Janvier à avril. Epreuves fin avril - début mai.

Le début des cours magistraux est fixé au 3 septembre à 8h, les enseignements dirigés débuteront le 17 septembre.

Enseignements dirigés : Les cours font l’objet de travaux d’approfondissement par groupe : une à deux séances par semaine. Le planning du premier semestre est disponible dans le Livret des enseignements. Le planning du second semestre est communiqué par voie d’affichage et/ou sur le site internet.

Les locaux de l’université ne permettent pas de réaliser les enseignements magistraux de façon simultanée à tous les étudiants. Certains groupes auront leurs cours magistraux le matin, les autres groupes, l’après-midi.

Lors de l’inscription sur le site internet de l’Université, il est attribué un numéro de groupe (par choix ou par défaut).

Les étudiants souhaitant être affectés dans le même groupe pour des raisons de co-voiturage ou autres doivent absolument le faire au moment de leurs inscriptions administratives et pédagogiques. Aucune modification ne sera effectuée ultérieurement.

Ce numéro de groupe détermine les horaires de cours, les amphithéâtres et les salles d’enseignements dirigés.

Une gommette indécollable, non réutilisable, indiquant le groupe est collée sur la carte d’étudiant lors de l’inscription.

Des contrôles d’accès ainsi que des contrôles inopinés seront organisés. Les étudiants doivent être en mesure de présenter leur carte d’étudiant.

Tout contrevenant s’exposera à des sanctions disciplinaires.

De même, tout étudiant dont la conduite sera jugée inadaptée vis-à-vis du respect des conditions de travail de ses camarades s’exposera à des sanctions.



2 vues0 commentaire