Retour des masques en classe dès ce lundi en Lot-et-Garonne

Avec un taux d'incidence en nette hausse, résultat direct du relâchement dans l'application des gestes barrières durant la période de vacances, le port du masque fait son retour sur les bancs de l'école.

De notre journaliste : Charlotte Charlier


Seule la cour de récréation est épargnée par le port du masque obligatoire dans les établissements scolaires.


Déjà la semaine dernière, le préfet de Lot-et-Garonne et le directeur départemental de l'ARS avertissaient quant à une reprise de la circulation active du virus. "Si la tendance se confirme la semaine prochaine, nous reviendrons à une obligation du port du masque selon des modalités définies en concertation avec les élus du département", assurait le directeur de cabinet Jean-Philippe Dargent. Et force est de constater que nous y sommes. Ce vendredi matin, lors du point hebdomadaire tenu par la préfecture, les nouvelles n'ont pas vraiment été bonnes. Les annonces du gouvernement ce mercredi 3 novembre nous avaient déjà mis la puce à l'oreille. Les chiffres mis en avant par l'ARS à travers son interlocuteur départemental Joris Jonon sont au dessus du seuil d'alerte. "Sur la période du 26 octobre au 1er novembre, le taux d'incidence en population générale est de 63,5 pour 100 000 habitants sur la région, et de 78,7 dans notre département", précise-t-il. A titre de comparaison, il était de 68,1 en Lot-et-Garonne la semaine précédente...


11 situations de cas groupés, des évènements privés en cause


"Nous avions réussi à atteindre des chiffres très bas, allant jusqu'à un taux d'incidence redescendu à 25... Il est très important d'insister sur l'importance des gestes barrières", rappelle le préfet Jean-Noël Chavanne. En effet, la nette augmentation constatée ces deux dernières semaines n'est pas le fruit du hasard. L'une des causes directes : les vacances de la Toussaint, qui ont favorisé un brassage et un relâchement des mesures de protection. "Nous recensons à l'heure actuelle 11 situations de cas groupés, dont une en Ehpad et deux liées à des évènements festifs", constate le directeur départemental de l'ARS. " La reprise de la contamination est clairement et statistiquement démontrée comme étant un fait de regroupement de personnes dans le cadre familial. La période est propice, nous avions déjà alerté à ce sujet. Il est important de comprendre que les personnes vaccinées ne sont pas exonérées de gestes barrières...", ajoute le préfet.


Retour du masque dès la primaire


Pour préparer au mieux la rentrée, des mesures ont donc été prises par le préfet en lien avec l'Education nationale. "Nous devons nous préparer les uns et les autres dans notre comportement de citoyen, en reprenant des bonnes habitudes pour freiner la circulation du virus." Le port du masque sera donc de nouveau obligatoire à l'intérieur des établissements scolaires dès l'école élémentaire à partir de ce lundi... Les cours de récréations sont quand à elles épargnées. Un premier courrier a été adressé hier à tous les directeurs d'établissements, pour qu'ils puissent informer au plus tôt les familles, tandis qu'un second sera adressé dans les prochaines heures aux associations de parents d'élèves pour renforcer la circulation de l'information. "Le protocole de nettoyage sera à nouveau renforcé, avec une mise en oeuvre progressive selon le contexte organisationnel des communes, et les tests salivaires sont maintenus avec un renforcement sur la partie collège", précise Patrice Lemoine, directeur des services départementaux de l'Education nationale.



Chiffres actualisés sur la période du 26 octobre au 1er novembre en Lot-et-Garonne :

- Taux d'incidence en population générale : 68,1 (pour 100 000 habitants)

- Taux d'incidence chez les 65 ans et plus : 39,5 (pour 100 000 habitants)


- Taux de positivité en population générale : 2,8%

- Taux de positivité chez les 65 ans et plus : 2,5%


- 14 personnes hospitalisées dont 2 en réanimation


La campagne vaccinale se poursuit

Si le vaccin Moderna est toujours en attente de validation par la Haute Autorité de Santé, pour son administration en demi-dose en injection de rappel, la campagne de vaccination se poursuit avec un engagement fort sur le public âgé. "Tous les Ehpad sont engagés dans l'administration de la troisième dose. 15 957 personnes ont reçu l'injection de rappel à l'heure actuelle, soit 65,5% des concernés."



Etat de la vaccination en Lot-et-Garonne :

261 915 ont reçu au moins une dose (taux de couverture : 79,3%)

255 238 ont un schéma complet (taux de couverture : 77,3%)


37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout