Penne-d’Agenais, un panorama sur la vallée du Lot

Dernière mise à jour : 21 avr. 2020



Ancienne place forte, dont le château fut fortifié par Richard Coeur de Lion, la cité médiévale de Penne-d'Agenais, aujourd'hui classée Station verte de vacances, séduit le visiteur par son charme architectural, sa douceur de vivre et sa localisation sur les bords du Lot. Dominé par la silhouette de la basilique Notre-Dame de Peyragude, édifice de style romano-byzantin reconnaissable de loin à sa coupole argentée, le vieux village de Penne-d'Agenais invite tout particulièrement à flâner : ses ruelles en pente bordées de jolies demeures, sa place Paul Froment, fort agréable pour siroter un verre, et ses ateliers d'artisanat d'art, sont autant d'attraits qui font le charme des lieux. Depuis la table d'orientation située près de la basilique, vous bénéficierez d'une superbe vue sur la vallée du Lot !

Le nom de Penne a une origine gauloise : dans la langue celte «Penn» signifie crête de montagne. De l’époque romaine, il reste les traces de nombreuses «villas» qui témoignent de trois siècles de prospérité. Puis vinrent les grandes invasions, successivement : Vandales, Alamans, Goths, Francs, Arabes et Normands. Au XIIe siècle, le mariage d’Aliénor d’Aquitaine avec Henri Plantagenêt fera passer l’Agenais sous la domination anglaise. Leur fils Richard Coeur de Lion, séduit par la situation stratégique de Penne, y fit bâtir une puissante forteresse au pied de laquelle vint se blottir la ville. Dès lors, Penne sera la clé du «Duché de Guyenne» dont, au cours de guerres incessantes, les armées se disputeront la possession. Penne-d’Agenais est située aux confins de la Guyenne, du Quercy et du Périgord, sur la pente ensoleillée d’un coteau que couronnent le dôme argenté de Notre-Dame de Peyragude et les ruines d’une forteresse médiévale d’où l’on découvre un admirable panorama, sur les vallées du Lot et du Boudouyssou.


Notre Dame de Peyragude, joyau de la vallée du Lot //

Cet édifice est un des lieux les plus visités du Lot et Garonne ; d’autant qu’il est située sur la route de Lourdes et sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle. Que vous soyez en pèlerinage, ou simple touriste, vous serez toujours les bienvenus.

Au hasard, en visitant le village de Penne d’Agenais, si vous êtes attirés comme de nombreux visiteurs par la luminosité des dômes, laissez vous guider à travers d’étroites ruelles typiques vers notre sanctuaire et son esplanade pour atteindre le point panoramique d’émerveillement.

Vous pourrez en même temps visiter un village médiéval, le sanctuaire et avoir une vue imprenable sur la vallée du Lot. À proximité du sanctuaire, se trouvent les ruines d’un ancien château fort construit par Richard Coeur de Lion. Bien entendu, Penne d’Agenais, village typique du Sud Ouest est à visiter sans modération.

Les alentours de peyragude ne sont pas en reste, tant au niveau culturel que gastronomique, le patrimoine est riche et varié. Penne profite d’une situation exceptionnelle aux confins du Périgord, de la Guyenne et du Quercy. Vous serez très vite charmés par la campagne et les points de vue exceptionnels sur la vallée du Lot et le Pays de Serres. Ancien Port fluvial marchand, la ville est aujourd’hui une halte privilégiée des plaisanciers qui naviguent entre Aiguillon et le barrage de Lustrac.


Gastronomie //

Tous les jeudis des mois de juillet et d'août à partir de 19h, les membres de l'association La Pennoise organisent un marché gourmand sur le site du lac de Ferrié à Penne-d'Agenais. Chacun des visiteurs concocte son propre menu en achetant les produits auprès des producteurs locaux qui sont sur le site : foie gras, magret de canard, pâtés, pain, vins, tourtières, salades composées et autres délices, plat chaud et frites proposés par La Pennoise. C'est un moment convivial à partager dans un site agréable avec, à chaque fois, une animation musicale différente.

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout