Papiito s’exporte du côté de Boé

L’offre proposée par Papiito a déjà ravi les Agenais dans l’établissement du centre-ville, à tel point que Fabio Fernandes en a ouvert un second à Boé, véritable vitrine du concept qu’il espère développer.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Adam et Julie ont assuré le lancement du nouvel établissement Papiito à Boé, bien plus grand que le premier en centre-ville.


Vous le connaissez sans doute déjà rue Emilie Sentini... Le restaurant Papiito a désormais un petit frère ! Un second établissement de l’enseigne a ouvert ses portes il y a quelques jours à peine, sur l’avenue de Bigorre. Avec un local sorti de terre récemment, le gérant Fabio Fernandes a pu penser l’aménagement et la décoration de A à Z, pour coller parfaitement au concept qu’il souhaite développer. A l’intérieur, le bois se mêle aux banquettes en cuir et aux fauteuils bleu canard, dans un grand espace de 150 m2. Si l’ouverture a été retardée en raison d’un chantier plus long que ce qu’il n’aurait dû être, le service a finalement été lancé le 10 mars dernier. Pour débuter l’activité, Julie et Adam, qui étaient déjà présents sur le restaurant du centre d’Agen, se sont exportés pour assurer en cuisine. Au programme, toujours les fameuses salades et pâtes signatures, ajoutées à une dizaine de burgers gourmets. Dans un contexte où les restaurants ne peuvent toujours pas accueillir de clients sur place, le paquet a été mis sur le click n collect et la livraison, midi comme soir. Avec une adaptation de taille en raison de leur situation géographique, excentrée du cœur de ville... « Du fait que les livreurs des plateformes de livraison sont principalement concentrés dans le centre, nous avons reçu les premiers jours des appels de clients qui ne pouvaient pas passer commande », constate Fabio. C’est donc lui qui les assure pour le moment. « Cela ne me pose aucun problème puisque c’est notre seul moyen de travailler pour l’instant, en plus de l’emporter... »


Compléter l’offre de restauration

sur le secteur

L’ouverture a été quelque peu discrète, une volonté pour le gérant. « Nous n’avons volontairement pas fait de grande communication en amont, de manière à ce que nous puissions nous rôder dans ce nouvel établissement. » Situé dans une zone d’activités, le restaurant a dès le premier jour été pris d’assaut par les travailleurs du coin. « Le deuxième jour, avant même l’ouverture, nous avions 17 burgers commandés. Manger vite et bien à Boé, c’est compliqué finalement. Il y a facilement 30 à 45 minutes d’attente selon les établissements », relate-t-il. Papiito vient donc compléter une offre de restauration sur un secteur où les besoins sont bien présents. A terme, quand les restaurants pourront à nouveau servir sur place, le gérant souhaite mettre en place un système de réservation de table accessible en ligne. « Je suis également en train de recruter pour relancer l’activité du restaurant en centre-ville, pour l’instant à l’arrêt puisque l’équipe est venue prêter main forte pour assurer l’ouverture ici. Quelques travaux de rafraîchissement vont également être effectués là-bas. » Fabio Fernandes a toujours dans l’idée de multiplier son concept sur le territoire, et plus loin encore...


Renseignements //

Papiito Boé, 17 avenue de Bigorre à Boé,

ouvert du mercredi au dimanche,

commande sur Facebook : @papiitoagen


143 vues0 commentaire

SARL LOT-ET-GARONNE PRESSE – Capital : 20900 € - Siège Social : 22, rue Lamouroux, 47000 Agen - RCS Agen 452 879 539

n°de siret : 45287953900057 – Code APE : 6391Z - n° de TVA Intracommunautaire : FR 784 528 795 39 – Tél : 05 53 87 46 75

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube