Nérac : Nouveau départ pour les mardis SO Gascogne

Très plébiscité des Néracais et des touristes, les marchés nocturnes SO Gascogne du mardi se délocalisent sur la Garenne. Un nouvel emplacement qui permet de doubler la capacité d’accueil.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Le marché nocturne de Nérac, habituellement installé à la capitainerie, se délocalise sur la Garenne


Avec les conditions sanitaires actuelles que nous connaissons, la mairie de Nérac a beaucoup hésité avant de remettre en place son marché nocturne du mardi. Mais étant très apprécié des locaux comme des visiteurs de passage, la décision a été prise de le relancer mardi 7 juillet, avec une équipe sur les chapeaux de roues pour réfléchir à la logistique. Le marché nocturne SO Gascogne s’est donc installé à la capitainerie, sur les bords de la Baïse. Le succès a été au rendez-vous, et beaucoup de touristes ont afflué. Une affluence qui s’accompagne d’un problème de capacité d’accueil. « L’emplacement de la capitainerie ne nous permet pas de proposer une réponse satisfaisante pour l’accueil des visiteurs » explique Mélanie Serres-Solano, conseillère déléguée à la commission animations et festivités de Nérac. Pas de temps à perdre, il a fallu rapidement trouver un autre emplacement pour être opérationnels le mardi 14 juillet. Aussitôt dit, aussi fait ! Le marché nocturne de Nérac est désormais délocalisé sur la Garenne, ce qui permet de proposer une plus grande capacité d’accueil dans le respect des consignes sanitaires en vigueur, mais aussi de profiter d’un cadre bucolique, d’un espace verdoyant et des zones ombragées que propose ce lieu.


Producteurs et artistes locaux au programme

Si à la capitainerie, les visiteurs bénéficiaient de 48 tables pour 300 places assises, ce sont désormais 80 tables pour 640 places assises qui sont disponibles sur le nouvel emplacement de la Garenne. Avec un espace de 4 800 m2, cette nouvelle proposition permet donc de doubler la capacité d’accueil du marché nocturne, très apprécié de la population néracaise et des touristes. Avec les conditions actuelles, l’emplacement de la Garenne permet également de se déplacer sans attroupement, même si le port du masque est fortement recommandé. Question logistique, des entrées et sorties sont situées rue de Nazareth et à proximité de l’entrée du parc de la Garenne. Les visiteurs pourront profiter des offres de restauration proposées par les 22 producteurs présents. Entre produits de la mer, tapas, fruits et légumes, fromages, charcuterie, desserts et boissons, il y en aura pour tous les goûts. S’il n’y aura pas de mange-debout ni de piste de danse, des animations seront proposées pour profiter de soirées gourmandes en musique. Chaque mardi, un groupe différent se produira de 20h30 à 22h30. Et cette année, c’est une programmation musicale exclusivement locale qui a été choisie, pour « apprécier et mettre en valeur la qualité de nos artistes, et soutenir l’économie locale » justifie Mélanie Serres-Solano. Un joli clin d’oeil quand on sait que le secteur de la culture est également mis à mal par la situation actuelle.


Parmi les producteurs présents : Au comptoir de la mer (huîtres), la ferme de Lafitte (restauration et bières artisanales), les délices de Fleurette (pains, viennoiseries), le domaine de Salisquet (vins bio), le vert Galant (glaces artisanales), du Grand Nez (distillerie), élevage Carrière (restauration), flots blancs (produits blancs)



45 vues0 commentaire