Moa, une touche de fantaisie dans le centre-ville

L’enseigne d’accessoires vient de débarquer dans la rue de Paris grâce à Estelle Blanc qui a ouvert son magasin ce vendredi 28 août, amenant ainsi une nouvelle offre dans le quartier.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Estelle Blanc tenait à s’implanter en centre-ville où il manquait une offre d’accessoires féminins


Deux ouvertures la même semaine dans la rue de Paris, cela faisait longtemps que ce n’était pas arrivé... Après le Dix (voir notre précédente édition) mardi 25 août, c’est Moa qui a créé l’évènement en levant son rideau métallique vendredi 28 pour le plus grand bonheur des chalands du centre-ville. « Face à la demande, on a même accueilli les clients un jour plus tôt que prévu », se réjouit la gérante Estelle Blanc. Au cours de ses deux premiers jours d’exercice, l’entrepreneuse a pu mesurer le grand enthousiasme qui régnait autour de la création de sa boutique.

L’enseigne y est peut-être pour quelque chose. Avec plus de 170 implantations, Moa est aujourd’hui reconnu comme l’un des spécialistes du multi-accessoires féminins avec des bijoux fantaisie, de la maroquinerie, des lunettes, des chaussures et bien d’autres produits tendance. Restait à conquérir le Lot-et-Garonne. C’est désormais chose faite avec cette ouverture. « Avec plus de 5000 références au catalogue et des collections très régulièrement renouvelées et même une section réservée aux petites filles, on a l’avantage d’être très bien achalandé », précise Estelle, tirant le meilleur profit de ses 57 mètres carrés de surface de vente.


Le premier d’une grande famille ?

La raison de ce succès immédiat réside aussi dans la réponse à un besoin. « Cela faisait huit ans que je travaillais dans cette rue, comme salariée chez Promod, et je sentais qu’il manquait cette offre », poursuit l’intéressée qui a donc décidé de se lancer. Mais le lancement de ce magasin n’est pas un saut dans l’inconnu pour Estelle qui a déjà eu, avec son mari, d’autres affaires par le passé avant d’atterrir à Villeneuve-sur-Lot. Elle est ainsi parfaitement rôdée à l’exercice et connaît déjà une partie de la clientèle grâce à son précédent poste. La nouvelle pensionnaire du 31 rue de Paris a donc tout pour réussir l’aventure avec l’employée qui l’accompagne. Estelle croit si fort en ce projet qu’elle l’imagine déjà comme « le premier membre d’une grande famille ».

Cette initiative s’avère par ailleurs être un signe de plus de la bonne santé du cœur de bastide, où une nouvelle génération de commerçants et artisans se met en place. « Je tenais à investir le centre-ville, note Estelle. Et, cela tombe bien, l’enseigne Moa aussi. » Un fait assez rare pour être souligné. « On sent un regain de dynamique, un nouveau départ pour tout le quartier ! » Et si les artères piétonnes villeneuvoises revenaient à la mode ?


Renseignements //

Moa

31 rue de Paris à

Villeneuve-sur-Lot

Ouvert du lundi après-midi au samedi non-stop.



230 vues0 commentaire