Louis Ducos du Hauron s’invite aux Archives départementales

Pour rendre hommage à l’inventeur de la photographie couleur, dans le cadre du centenaire de sa mort, une nouvelle exposition est visible un mois durant aux Archives départementales.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

L’autrice Lucie Dejean et René Dreuil, qui a participé à la mise en place de l’exposition dédiée à Ducos du Hauron en partenariat avec les Archives départementales


Dans le hall du grand bâtiment de la place Verdun, ça se bouscule… De vieux appareils photos sous vitrine ont pris place, entourés de plusieurs panneaux explicatifs pour retracer la vie et l’œuvre de l’inventeur de la photo couleur, Louis Ducos du Hauron. Après une belle exposition à l’église des Jacobins, des tables rondes organisées par l’académie d’Agen et la publication d’une BD retraçant sa vie, ce nouvel évènement vient compléter la liste des manifestations pensées dans le cadre du centenaire de la mort de ce visionnaire de l’image, qui a terminé sa vie dans la préfecture lot-et-garonnaise. « Si son nom est tombé petit à petit dans l’oubli, surtout connu des spécialistes, la multiplication de rendez-vous en son honneur participe à la renaissance de son œuvre, pour la faire connaître au plus grand nombre », appuie Jacques Bilirit, vice-président du Conseil départemental en charge de la culture. A travers treize panneaux explicatifs, cette nouvelle exposition se veut pédagogique, pour partager les plus grandes innovations de ce précurseur des animations mais aussi du renouveau du cinéma à travers la 3D. Tout cela est le fruit d’une collaboration entre les Archives départementales et René Dreuil, photographe de presse qui s’est intéressé à l’histoire de la naissance de la photographie, et spécialisé sur l’étude de l’œuvre de Ducos du Hauron.


Entre inventions et objets

d’archive

« Pour cette exposition qui se veut grand public, nous avons regroupé ses trouvailles par ordre chronologique, pour comprendre son cheminement et suivre l’évolution des procédés sur lesquels il a travaillé durant toute ta vie », souligne le photographe. On y parle, entre autres, de plusieurs inventions emblématiques mises au point avec son neveu, Bercegol, et qui ont débouché sur plusieurs brevets. De son travail sur la trichromie à l’arrivée des pellicules modernes dans les années 1930, en passant par la fabrication de plaques omnicolores, les explications sont agrémentées de photographies et objets d’archive, pour le côté ludique. « Un objectif du Département est de faire participer le plus large public à ces actions culturelles pour favoriser la découverte. C’est pourquoi, cette mise en lumière sur Louis Ducos du Hauron sera itinérante, et fera le tour de notre territoire, que ce soit au sein d’établissements scolaires, d’associations, de bibliothèques... »


Renseignements //

Exposition « La vie et l’oeuvre de Louis Ducos du Hauron »,

par les Archives départementales,

visible jusqu’au 25 novembre. Entrée libre



23 vues0 commentaire