Lot-et-Garonne // Budget : le Département veutlaisser le choix aux citoyens

Le Conseil départemental a lancé son tout premier budget participatif, consacrant une part de l’enveloppe d’investissements à des projets choisis directement par les Lot-et-Garonnais.

De notre journaliste : Dimitri Laleuf

Les citoyens peuvent voter en ligne jusqu’au 4 septembre prochain pour leur 3 projets préférés.


Les citoyens et le vote, c’est une histoire compliquée. D’élection en élection, les taux d’abstention ne cessent de grimper, sans même prendre en compte la récente crise sanitaire. L’une des explications à ce phénomène réside dans la difficulté à faire adhérer à un programme dans sa globalité. Si le scrutin permettait de choisir directement les projets que l’on veut voir émerger plutôt que donner blanc-seing au nom glissé dans l’urne, les choses seraient peut-être différentes. Avec son « budget participatif », le Conseil départemental de Lot-et-Garonne rend cette nouvelle option possible. Celle-ci est même étendue à des mineurs dès 11 ans, puisqu’après tout, eux aussi ont leur mot à dire sur le futur visage du territoire.


1 M€ C’est le montant de l’enveloppe pour ce budget participatif départemental

Un appel à idées a ainsi été lancé auprès des associations. Et les réponses furent nombreuses. Au total pas moins de 406 projets seront soumis au vote. Il y en a pour tous les âges, tous les styles et sur tous les cantons. Equipements sportifs, ludiques ou culturels, inclusion du handicap, innovation numérique, environnement, lien social... Chacun est libre de donner sa voix pour ce qui lui tient le plus à cœur. Afin de donner les mêmes chances à tous les porteurs de projet, le Département a fourni les outils pour mener campagne sur internet via le site Initiative Citoyenne 47 en plus d’un accompagnement par les agents de la collectivité.


Jusqu’au

4 septembre

Les modalités de ce budget participatif sont les suivantes. Chaque citoyen doit voter pour trois projets différents. Il peut le faire en ligne ou sur papier grâce aux urnes disposées dans chaque mairie ainsi qu’à l’hôtel Saint-Jacques. Il n’est bien sûr possible de voter qu’une seule fois par personne. Cette phase de vote se tiendra jusqu’au samedi 4 septembre à minuit. Après dépouillement, les résultats seront proclamés le 16 septembre.


26 projets financés (a minima) dont - 4 projets « Jeunes » - 25 000 € maximum - 21 projets cantonaux (1 par canton minimum) – 50 000 € maximum - 1 projet de portée départementale

En mettant à disposition une enveloppe de 1 million d’euros, le CD47 promet de financer « a minima » 4 projets « jeunes » (25 000 € maximum), 21 projets cantonaux (un pour chaque territoire, 50 000 € max) et un projet de portée départementale. Le projet en tête sur chaque canton sera retenu, puis les suivants s’il reste des fonds. La concrétisation sera rapide puisque l’une des conditions pour voir son initiative retenue était qu’elle soit réalisable dans l’année suivant son approbation.

A vos bulletins !



Un budget général pour répondre à la crise

Vendredi 3 juillet, le Conseil départemental de Lot-et-Garonne a voté son budget primitif 2020. Initialement programmée en avril dernier, cette échéance a dû être repoussée devant la crise du Covid-19. Une crise dans laquelle la collectivité a joué toute sa part.

Ce « BP » tient compte de cette situation exceptionnelle. Il a été bâti autour de trois axes centraux à savoir la contribution du Département au plus fort de la crise sanitaire, son rôle à venir pour faire redémarrer l’activité et amortir le choc, et enfin la préparation de l’avenir.

L’objectif premier était bien sûr de « répondre présent pour protéger les Lot-et-Garonnais » et « ne laisser personne sur le bord du chemin », comme le confie la présidente Sophie Borderie. 1,1 million d’euros ont notamment été mobilisés acheter et distribuer des équipements sanitaires dont les masques. L’effort s’est aussi porté sur des primes diverses à certains personnels, la possibilité de cumuler RSA et revenu agricole, des soutiens aux manifestations annulées. Le CD47 a aussi assuré (et même parfois accéléré) le versement d’allocations de solidarité, de subventions aux associations et des participations au fonctionnement des établissements sociaux et médico-sociaux.

Côté relance, la collectivité départementale a décidé de mettre l’accent sur le tourisme, l’économie sociale et solidaire et les associations.

Le niveau des investissements a été maintenu « à un niveau élevé », avec 72 MÄ pour les secteurs prioritaires des routes, de l’éducation et du numérique. La fiscalité restera stable et la stratégie de désendettement poursuivie. Le budget 2020 s’élève à 439,6 MÄ (+2,2%).


Renseignements //

Pour consulter les projets et voter en ligne, rendez-vous sur le site :

www.initiativecitoyenne47.fr

Il est aussi possible de voter dans les mairies et à l’Hôtel du Département.



114 vues0 commentaire