Les services de santé s'organisent pour faire face à l'intensification de la circulation du virus


Le nouveau point épidémiologique de l'ARS révèle une nouvelle dégradation des indicateurs dans le Lot-et-Garonne pour la semaine du 26 octobre au 1er novembre :

Taux d'incidence : 263 pour 100 000 habitants (+38% par rapport à la semaine précédente).

Taux de positivité : 16,2% (14,8% la semaine précédente).

Les hospitalisations ont augmenté de 50%. Désormais, 53 personnes sont hospitalisées dont 7 en réanimation.

Pour faire face à cette nouvelle vague, l'ensemble des acteurs se mobilisent pour mettre en place une stratégie territoriale. Cela passe désormais par des déprogrammations "qui correspondent uniquement à des interventions chirurgicales différables" explique le directeur du Centre Hospitalier Agen-Nérac Didier Lafage.

La capacité d'accueil augmente aussi. Actuellement, 49 lits sont répartis entre le Centre Hospitalier Agen-Nérac, la Clinique Esquirol Saint Hilaire - Elsan et le pôle de santé du Villeneuvois. "Nous aurons atteint les 89 lits destinés aux patients covid-19 lundi 9 novembre" assure Joris Jonon, directeur départemental de l'ARS.

Les effectifs augmentent pour accompagner l'évolution de la capacité d'accueil. A Agen, 47 agents d'autres unités viennent renforcer l'unité Covid.

L'activité de télé-santé est relancée

Sur le volet scolaire, 9 cas sont recensés à ce jour dans différents collèges et lycées, mais aucune classe n'est fermée.

4 vues0 commentaire