Les conseils de quartiers pour donner la parole aux citoyens

Pour trouver collectivement des pistes d’améliorations aux conseils de quartiers déjà en place, la Ville organise les ‘états généraux des quartiers’, une journée participative qui regroupera tous les acteurs.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Elus et présidents de conseils de quartier se retrouveront lors des états généraux ce samedi au Stadium.


Dans son projet de mandat 2020-2026, le maire Jean Dionis et son équipe ont formulé plusieurs engagements autour du défi citoyen, « vers une nouvelle gouvernance municipale ». Parmi leurs objectifs figure la volonté de renforcer les conseils de quartier. A ce titre, la Ville met en application son engagement n°41 : « organiser les états généraux des quartiers et de la démocratie participative ». Ils se tiendront le samedi 24 octobre au Stadium d’Agen. Une journée qui sera l’occasion pour les présidents des conseils de quartiers, les commerçants, les habitants et les élus de se retrouver pour échanger. L’objectif : analyser les conseils de quartiers tels qu’ils existent aujourd’hui et élaborer collectivement leurs évolutions souhaitables pour le futur. « Ces états généraux marqueront le début d’une période de débats démocratiques en vue d’un rapport final qui sera présenté au conseil municipal le 7 décembre », explique le maire d’Agen. Pour développer la démocratie participative, il souhaite avoir un référent des différents présidents de quartiers au conseil municipal, pour tenir compte de leurs paroles dans les décisions prises pour la ville, notamment concernant l’aménagement. « Depuis leur mise en place, on a pu constater qu’il y a des conseils plus dynamiques que d’autres... », constate le premier édile. La raison est simple, certains présidents sont plus investis que d’autres, de même pour les habitants. « Dans les remontées que nous avons, les principales thématiques qui ressortent sont la sécurité et l’environnement », constate Thomas Zamboni, adjoint en charge du défi de la participation citoyenne et de la vie des quartiers.


Aller chercher l’implication des jeunes

Pour Michèle Tixier ou encore Jean-Charles Cortinovis, tous deux présidents de quartier, même constat. S’ils souhaiteraient pouvoir échanger avec les 21 autres élus, il reste très compliqué de se réunir. « Ça m’a manqué de ne pas avoir de contact avec les autres présidents », confie Michèle qui représente le secteur du collège Paul-Dangla. L’implication des jeunes, c’est aussi un sujet important pour la Ville. « C’est une vraie question, on constate un vieillissement de tout le monde associatif. On va lancer une campagne à ce titre, pour aller chercher les jeunes et essayer qu’ils s’impliquent davantage », assure Jean Dionis. La campagne s’intitulera ‘J’aime mon quartier, je m’engage’. De son côté, Michèle a de l’espoir : « J’ai constaté dans mon secteur que la plupart des intéressés étaient des personnes âgées. Mais j’ai vu arriver quatre ou cinq personnes plus jeunes, on peut être optimistes ! » Même son de cloche pour Jean-Charles : « Depuis six ans que je suis président, j’assiste au rajeunissement de l’équipe. Dans mon groupe, nous sommes tous des actifs. » Des pistes d’évolutions sont déjà lancées, les états généraux permettront de continuer cette réflexion pour tenter d’atteindre le mode de démocratie participative idéal.


Renseignements //

Etats généraux des quartiers, samedi 24 octobre de 9h30 à 15h dans la rotonde du

Stadium d’Agen.

Inscritpion obligatoire : www.agen.fr

ou 05 53 69 47 03


112 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

SARL LOT-ET-GARONNE PRESSE – Capital : 20900 € - Siège Social : 22, rue Lamouroux, 47000 Agen - RCS Agen 452 879 539

n°de siret : 45287953900057 – Code APE : 6391Z - n° de TVA Intracommunautaire : FR 784 528 795 39 – Tél : 05 53 87 46 75

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube