Le rugby à XIII débarque en sport études à Sainte-Catherine

Une section sportive scolaire verra le jour à la rentrée prochaine au lycée Sainte-Catherine. Elle permettra à de futurs champions de conjuguer école et pratique intensive du sport.

Par notre journaliste : Dimitri Laleuf

L’instituion Sainte-Catherine et le club de Villeneuve XIII forment un pack soudé pour permettre à de futurs cracks de se former localement.


"Dans les années 1990-2000, le club avait fait le choix de l’élite au détriment de la formation. Alors oui, ça rapporte des trophées, ça fait plaisir aux supporters. Mais ça ne prépare pas bien la suite. » Lorsqu’ils ont repris le club en 2015, Jean-Pierre Sagnette et Patrick Mauri ont trouvé une école de rugby dépeuplée. Et plutôt que d’investir tout le budget dans une équipe première compétitive, ils ont préféré miser sur la jeunesse, avec l’appui du directeur sportif David Despin. « On ne peut pas faire la promotion de notre sport sans être présent dans le milieu scolaire », martèle ce dernier. Un travail de fond a été mené pour aller conquérir les petits dans les écoles primaires grâce à des interventions pendant les temps d’activités périscolaires. Puis les collégiens grâce aux classes CHAM. C’est maintenant le tour des lycéens. A la rentrée prochaine, une section sportive scolaire, autrefois appelée sport-études, verra le jour au sein de l’institution Sainte-Catherine. Dix à vingt jeunes par promotion, y compris des filles, sélectionnés par une commission pourront suivre un cursus général (2nde, 1ère, terminale) tout en pratiquant leur discipline favorite avec l’ambition d’en devenir des champions, voire des internationaux. David Despin a notamment suivi ce parcours lorsqu’il était jeune, du côté de Carcassonne. « Je partais le dimanche soir en train, je dormais une nuit à l’hôtel avant de rejoindre l’internat. Je revenais le samedi midi chez mes parents, mais je passais surtout mon week-end en compétition avant de repartir », raconte-t-il. Un déracinement qui peut être très difficile à gérer pour un adolescent. Et si David Despin est resté fidèle à Villeneuve, ce n’est pas le cas de tous. Pour des raisons de commodités évidentes, les jeunes sont tentés de jouer pour les clubs avoisinant leur lycée.


Les jambes… et la tête


C’est pour ne plus voir son vivier de talents partir défendre d’autres couleurs que le club de la bastide s’est attelé à créer ce partenariat avec Sainte-Catherine. Ce programme doit répondre à un triple objectif. Sportif d’une part avec un accompagnement individualisé d’excellence pour atteindre le plus haut niveau. « On forme des athlètes, pas des équipes. » Objectif scolaire d’autre part. Dans le rugby à XIII, l’immense majorité des joueurs ont un métier à côté. Et enfin une ambition citoyenne.

Les agendas sont bien entendu adaptés. Aux entraînements quotidiens s’ajoutent des plages d’études dirigées certains après-midi pour ne pas avoir à faire tous les devoirs tard le soir dans un état de fatigue important. Le mercredi après-midi est même consacré à du soutien scolaire. « L’ensemble de la communauté éducative veille à l’équilibre psychologique et biologique de ces jeunes. Plus que des têtes bien pleines, on veut faire des têtes bien faites », souligne le directeur Emmanuel Jolivet.

Terre de rugby par excellence, le Sud-Ouest bénéficie désormais d’une structure d’excellence. Unique en son genre, elle rayonnera en effet dans tout le Lot-et-Garonne ainsi que dans les départements limitrophes.



28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

SARL LOT-ET-GARONNE PRESSE – Capital : 20900 € - Siège Social : 22, rue Lamouroux, 47000 Agen - RCS Agen 452 879 539

n°de siret : 45287953900057 – Code APE : 6391Z - n° de TVA Intracommunautaire : FR 784 528 795 39 – Tél : 05 53 87 46 75

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube