Le Passage : Le maire souhaite retrouver l’implication des habitants

Avec l’ouverture prochaine du centre de santé, la création d’un parc paysager et d’autres projets à venir, ça bouge du côté du Passage. Mais la priorité de Francis Garcia est d’impliquer davantage les habitants dans les décisions prises pour la commune.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Réélu en juin dernier à la tête du Passage d’Agen, Francis Garcia souhaite inviter les habitants à participer davantage aux prises de décisions pour la commune


Une nouvelle année commence et du côté des maires, la rentrée a aussi sonné. Francis Garcia n’en est pas à son coup d’essai, réélu en juin dernier à la tête du Passage. Mais cette rentrée, compte tenu de la situation actuelle, est bel et bien particulière. La première priorité du maire découle directement des élections et du taux d’abstention record qui a dépassé les 56% dans cette commune de 10 000 habitants. « Evidemment le phénomène d’abstention record a été général, mais j’ai la conviction que la crise sanitaire ne l’explique que très partiellement. Il y a un certain désengagement des électeurs à l’égard des enjeux municipaux, les citoyens se sentent mis à l’écart. » Il est vrai que si habituellement les élections européennes ou régionales sont marquées par un fort taux d’abstention, au niveau communal les électeurs sont d’ordinaire plus présents. 2020 marque donc un tournant. Crise sanitaire ou non, pour Francis Garcia la réponse est dans la participation des habitants dans les prises de décisions pour la ville. « C’est à nous, élus, de trouver des modes de gestion pour que les habitants s’investissent à nouveau », assure le premier édile. Des initiatives, le Passage en a déjà mises en place pour favoriser l’engagement des résidents de la commune. Depuis quelques années, un budget participatif existe pour réaliser des projets de quartiers à l’origine des d’habitants. « Cette initiative fonctionne puisqu’à chaque édition, nous avons un peu plus de projets et de votants. D’ailleurs le Département s’est inspiré de ce qui se fait ici pour mettre en place son budget participatif », raconte-t-il. Et toujours dans un objectif de gestion participative, le maire et son équipe ont pendant toute la durée du mandat réalisé des réunions de quartiers une fois par mois pour échanger avec les habitants et co-construire des projets. « Sur le dernier mandat, j’ai aussi reçu 1 300 habitants dans mon bureau sans rendez-vous, chacun a pu me donner son point de vue sur différents sujets. » Le Maire souhaite désormais développer davantage les rencontres entre élus et citoyens, mais le contexte n’est pas facilitateur....


Ouverture du centre de

santé courant novembre

Côté réalisations, ça va aussi bouger sur la rive gauche. Déjà avec le centre de santé qui après deux ans de travail va enfin ouvrir ses portes en lieu et place de l’ancienne Poste avenue des Pyrénées. Ce centre pluricommunal est le résultat d’un travail avec le maire d’Estillac Jean-Marc Gilly, en réponse à un appel d’offres de l’ARS. Quatre médecins du département ont été embauchés pour assurer l’ouverture courant novembre. « On nous avait dit qu’on n’en trouverait pas », lance Francis Garcia. Mais en recrutant les praticiens en tant que salariés, système désormais plus privilégié que le libéral, le centre a finalement trouvé chaussure à son pied. Ensuite, des aménagements ont été lancés pour répondre à la problématique environnementale, désormais au cœur des sujets. « Depuis trois semaines, des travaux sont en cours pour réaménager le parc paysager autour des maisons éclusières. Il devrait voir le jour en mai 2021. Jardins, prairie ouverte, promenades, mobilier urbain, aire de camping-car et potager communautaire sont au programme pour proposer un coin de fraîcheur en réponse au réchauffement climatique. Autre chantier majeur pour la Passage, la réhabilitation de la résidence autonomie de Burges qui sera lancée début 2021 avec Habitalys. Des investissements importants, mais Francis Garcia tient à rester prudent. « On ne sait pas de quoi sera fait demain, avec la situation actuelle, nos dotations vont-elles être réduites suite aux prochaines présidentielles ? Il faut tout envisager et être prévoyants... »

Le parc paysager des maisons éclusières, dont les travaux ont déjà commencé, devrait être terminé en mai 2021. Crédit photo : mairie du Passage d’Agen

115 vues0 commentaire