Le padel d’Agen s’étend et se couvre

Agen Indoor, seule structure en Lot-et-Garonne à proposer cette discipline, s’est considérablement développée ces deux dernières années pour conquérir toujours plus d’adeptes.

De notre journaliste : Dimitri Laleuf

Le gérant d’Agen Indoor, Pierre Legros, a beaucoup investi pour créer ces deux terrains extérieurs et en couvrir un afin de satisfaire les demandes toujours plus nombreuses des joueurs lot-et-garonnais qui se prennent de passion pour cette discipline.


Depuis deux ans maintenant, la nouvelle tendance à Agen, c’est de faire du padel. Ne pas confondre avec le paddle où l’on pagaye debout sur une grande planche de surf. Il s’agit ici d’un sport de raquette dérivé du tennis. Cette discipline très ludique et accessible a débarqué dans le Lot-et-Garonne avec la création d’Agen Indoor par Pierre Legros en septembre 2018. L’engouement ne cesse de grimper depuis lors. A tel point que le gérant de ce complexe multi-activités doit régulièrement investir pour augmenter ses installations. Un second terrain de padel extérieur a vu le jour en juillet 2019. Celui-ci fut couvert cet été, en même temps que la construction d’un troisième court qui devrait lui aussi avoir son toit avant cet hiver. En attendant peut-être un quatrième... « On a tellement de demandes que c’était presque devenu une nécessité », glisse Pierre. A l’heure actuelle, plus d’une centaine de joueurs viennent chaque semaine pour pratiquer. Mais ce succès ne s’est pas bâti tout seul.


Beaucoup d’animations

Depuis le lancement, l’équipe d’Agen Indoor - composée de Pierre, de son épouse Valérie ainsi que de Tom – s’implique au quotidien pour faire la promotion de ce jeu et animer une communauté naissante. « On ne peut pas se contenter de proposer des terrains. On est aussi très présents dans l’accompagnement et le conseil, aussi bien pour les débutants que les plus doués. On vend des produits aux tarifs d’internet pour tous les budgets avec notre expertise. On fait aussi de la conciergerie : quand il manque des joueurs, on lance des appels sur les réseaux sociaux et à nos contacts pour trouver quelqu’un de disponible au créneau souhaité », détaille Pierre. A tout ceci, il faut également ajouter l’organisation de compétitions officielles et d’évènements moins formels pour développer la convivialité. C’est le cas notamment des « Expresso » où des paires tirées au sort s’affrontent dans un mini-tournoi. « Cela permet à des gens de niveaux très différents et qui ne se connaissent pas de se rencontrer dans une ambiance décontractée », note le patron.


D’autres projets à venir

Cette atmosphère est à l’origine de la croissance impressionnante du padel agenais. Ce loisir en libre-service est en outre devenu un vrai club, affilié à la Fédération française de tennis. Il compte pas moins de 70 licenciés qui pourront profiter dès la rentrée prochaine de belles nouveautés. Un coach et un préparateur physique viendront en effet dispenser de véritables entraînements quatre fois par semaine.

A terme, l’ambition est aussi de créer une école de padel pour les enfants. C’est d’ailleurs pour cette raison que Pierre entame des partenariats avec des écoles et diverses institutions afin de faire découvrir cette activité aux jeunes. « On n’est encore qu’aux débuts d’une belle aventure », se réjouit Pierre qui peut se targuer d’avoir été le premier à y croire en Lot-et-Garonne !


Le padel, qu’est-ce c’est ?

Créé en Argentine au début des années 70, le padel s’est surtout fait connaître en Espagne où l’on recense près de 5 millions de pratiquants. Cette forme dérivée du tennis se joue à quatre, sur un terrain encadré de vitres et de grillages de 10x20 mètres et séparé en son milieu par un filet. Le système de comptage des points est identique au jeu originel. En revanche, les balles sont moins gonflées et les raquettes sont plus petites, avec une mousse rigide percée de trous pour remplacer le cordage. Le service se fait uniquement à la cuillère. Les balles peuvent être jouées après rebonds sur les murs ou grillages. Ce jeu est plus facile d’accès et moins éprouvant physiquement que le tennis. « On peut prendre du plaisir dès la première séance, note Pierre Legros, gérant d’Agen Indoor. Le padel est aussi un parfait complément à d’autres activités. Beaucoup de nos joueurs font un autre sport à côté. »

342 vues0 commentaire

SARL LOT-ET-GARONNE PRESSE – Capital : 20900 € - Siège Social : 22, rue Lamouroux, 47000 Agen - RCS Agen 452 879 539

n°de siret : 45287953900057 – Code APE : 6391Z - n° de TVA Intracommunautaire : FR 784 528 795 39 – Tél : 05 53 87 46 75

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube