Le lycée Leygues-Couffignal veut se doter d’un « internat d’excellence »

L’établissement villeneuvois s’apprête à construire une petite résidence de 14 logements pour ses étudiants post-bac venant de loin, afin de sécuriser leur parcours. Une initiative soutenue par l’Etat.

De notre journaliste : Dimitri Laleuf

En pleine transformation, le lycée Leygues-Couffignal s’apprête à construire 14 logements pour les étudiants post-bac.


En pleine mutation avec un chantier de très grande ampleur sur ses installations, le lycée Georges-Leygues-Louis-Couffignal pense aussi à ses élèves post-bac. La direction souhaite en effet se doter d’un tout nouvel outil : une résidence étudiante moderne comprenant 14 logements, avec une cuisine indépendante, des sanitaires, une laverie… « La réflexion a commencé avec la mise en place de notre BTS maintenance des systèmes. Nous sommes les seuls dans toute l’Académie à le proposer avec certaines options bien précises. Nous avons ainsi des élèves qui arrivent de partout. Ceux qui viennent de loin pour suivre ces enseignements se logent à Villeneuve mais ce n’est pas toujours confortable pour eux. On a donc imaginé un lieu répondant à leurs besoins », indique le proviseur Gérard Duzan.


Loyers attractifs et services associés

Cette petite résidence prendra place au niveau du bâtiment administratif situé à l’entrée de l’établissement. Elle bénéficiera d’une entrée et d’une sortie indépendantes. Les quatre appartements déjà existants seront complètement transformés en vue d’accueillir une petite quinzaine d’occupants.

Au-delà du simple aspect logement avec des loyers très avantageux, Gérard Duzan compte y associer des services. « On veut que les jeunes aient la possibilité de manger au self, comme le reste des internes, qu’ils bénéficient d’un suivi des CPE et des assistants pédagogiques et qu’ils profitent aussi d’autres avantages comme les sorties culturelles. C’est grâce à tous ces éléments que l’on pourra créer de la cohésion au sein de cette petite communauté et de fait sécuriser les parcours », souligne le proviseur.


Vecteur de réussite

Cette initiative a trouvé grâce aux yeux de l’Etat qui, dans le cadre du plan de relance, veut encourager le développement de telles structures. « L’internat est un puissant vecteur de réduction des inégalités sociales et territoriales. Il offre des conditions de travail et un projet éducatif renforcé à des collégiens et lycéens qui ne bénéficient pas d’un environnement propice aux études. Or, dans les départements où se concentrent les plus grandes difficultés sociales et scolaires, l’offre actuelle d’internat ne satisfait pas les besoins. Dans ce cadre, l’internat d’excellence est revitalisé autour de la réussite scolaire des élèves issus notamment de l’éducation prioritaire et de la politique de la ville », indique le gouvernement. En répondant à ces exigences, l’établissement villeneuvois a été désigné lauréat de l’appel à projet national* et bénéficiera donc d’un financement partagé entre la Région et l’Etat, même si les travaux n’ont pas encore été chiffrés.

La résidence sera ouverte à tous les BTS mais également aux étudiants du futur campus connecté s’ils le souhaitent.


*Le collège Chaumié à Agen est également lauréat, pour ce qui est du Lot-et-Garonne.




32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

SARL LOT-ET-GARONNE PRESSE – Capital : 20900 € - Siège Social : 22, rue Lamouroux, 47000 Agen - RCS Agen 452 879 539

n°de siret : 45287953900057 – Code APE : 6391Z - n° de TVA Intracommunautaire : FR 784 528 795 39 – Tél : 05 53 87 46 75

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube