Le coworking décolle à Villeneuve

Deux structures villeneuvoises, apparues peu avant le confinement, ont surpassé ce faux-départ pour amorcer en ce début d’été une belle dynamique.

De notre journaliste : Dimitri Laleuf


Le tiers-lieu rue Sainte-Catherine prend

son rythme de croisière

L’animatrice du tiers-lieu, Cécile Laffitte, se réjouit de voir les coworkers être de plus en plus nombreux.


Il s’est fait attendre ! Espéré pour l’automne 2019, le tiers-lieu de la rue Sainte-Catherine porté par la CAGV a été largement retardé. Sa livraison n’est intervenue qu’au début du mois de mars. Le parcours du combattant ne s’est pas arrêté là... Avec le confinement, son rideau s’est refermé deux petites semaines après s’être levé. Heureusement, depuis le 2 juin, l’activité a repris normalement et la structure a pu montrer tout son potentiel.

Entre ces murs, tout un chacun peut louer un bureau privatif, en open space ou même une salle de réunion pour satisfaire ses besoins professionnels sans à avoir à posséder un local à l’année avec toutes les charges que cela implique. Ici, on met les pieds sous la table et on commence à travailler. La location peut se faire à la demi-journée, à la journée ou sur abonnement. Même les touristes contraints de bosser en vacances y trouvent leur compte avec un environnement propice à la concentration, une connexion très-haut débit et des équipements très utiles (imprimante et scanner...).


Un bilan « très satisfaisant »

« On avait déjà réussi à capter une clientèle dès l’ouverture, une clientèle qui est revenue ensuite. C’est bon signe. Mais la crise sanitaire a aussi entraîné de nouveaux besoins et dessiné de nouvelles façons de travailler. Les demandes se font de plus en plus nombreuses », souligne Cécile Laffitte, l’animatrice du tiers-lieu. Si les trois mois de gratuité pour booster la reprise ne sont sûrement pas étrangers à l’engouement actuel, le coworking fait de plus en plus d’adeptes. Aujourd’hui, entre les pensionnaires réguliers et les « nomades », près de 25 personnes utilisent ces services. « On est très satisfaits du bilan à ce jour, bien qu’il n’y ait aucun objectif chiffré. On se voit plus dans une mission de service public. »

Cet établissement a établi de nombreux partenariats, notamment avec son homologue agenais « La Fontaine » dont il profite de l’expérience, les chambres consulaires ainsi que des organismes financiers qui accompagnent les entrepreneurs. Cet écosystème offre beaucoup de souplesse aux acteurs économiques du territoire.

« On va également proposer très prochainement des animations car il faut faire vivre ce lieu, créer de l’émulation. L’un des atouts du coworking, c’est la mise en réseau, le retour d’expérience, la convivialité », explique Cécile Laffitte.


Renseignements //

17 Rue Sainte-Catherine 47300 Villeneuve-sur-Lot

05 53 36 59 60

coworking.villeneuvois@gmail.com


Un concept unique basé sur la beauté et le bien-être

Brigitte Perolari (à gauche) et Laure Bertrin ont créé un concept unique en Lot-et-Garonne.


Le 13 février, un objet économique non identifié s’est posé sur l’avenue de Fumel. Un concept unique de tiers-lieu spécialisé dans les métiers de la beauté et du bien-être. Son nom : « Tribu la Coloc’ ». Cette grande première dans le département est l’œuvre de deux jeunes femmes : Brigitte Perolari et Laure Bertrin.

Travaillant au départ dans des milieux très différents, elles se sont retrouvées ces dernières années en devenant distributrices d’une grande marque américaine de cosmétiques. « On faisait des animations et on s’est aperçues que certaines de nos clientes, des professionnelles indépendantes, manquaient de visibilité et de moyens pour s’installer. Etant donné que l’on cherchait aussi un local, on a eu cette idée d’espace partagé », révèlent les deux Villeneuvoises.


Un salon sur-mesure tout équipé

Comme dans un tiers-lieu traditionnel, il est possible de louer l’endroit. A ceci près qu’ici, il ne s’agit pas seulement d’un travail de bureau. Les clientes – il s’agit presque exclusivement de femmes pour le moment – sont accueillies et chouchoutées sur place. L’établissement reprend tous les éléments d’un salon de coiffure, d’un bar à ongles et d’une cabine de massage. D’autres disciplines comme le reiki, l’ostéopathie ou encore les soins énergétiques y trouvent leur place. Le showroom joliment décoré invite au laisser-aller. Le local abrite aussi une cuisine, un bureau et même une belle terrasse pour se délasser au calme.

« L’idée sous-jacente, c’est de servir de tremplin pour ces indépendantes qui se lancent. Elles peuvent s’essayer à une activité et développer leur clientèle avant de se mettre à leur compte. Celles qui font le choix de se déplacer à domicile choisissent aussi de passer certaines journées ici afin d’optimiser leur chiffre d’affaires. Comme leurs métiers sont complémentaires, les professionnelles se renvoient des clientes mais partagent aussi des retours d’expérience. Grâce à nos réseaux sociaux, on offre aussi une communication commune qui sert à tous les colocataires de la Tribu et on essaie d’animer l’ensemble pour plus de convivialité », détaillent Brigitte et Laure. Ces dernières dispensent par ailleurs des ateliers pour découvrir des produits de beauté, quand d’autres vendeuses organisent des réunions « tupperware » pour des bijoux, des parfums, des sous-vêtements, etc.

Par le bouche-à-oreille, la communauté s’agrandit petit à petit. Les « coloc’ » sont aujourd’hui une vingtaine et les clientes viennent toujours plus nombreuses. « Certaines privatisent même l’endroit pour s’occuper d’elles-mêmes entre copines. »

Avec des réservations jusqu’à la fin de l’année, la Tribu a déjà trouvé sa place dans le paysage économique villeneuvois.


Renseignements //

16 Rue Albert Goudounèche

47300 Villeneuve-sur-Lot

espacetribu.fr

Brigitte: 06 31 84 33 43

Laure: 07 56 99 81 01

contact@espacetribu.fr


178 vues0 commentaire