Le club d’affaires Dynabuy inauguré à Armandie

Le réseau national Dynabuy pose ses valises en Lot-et-Garonne. Sébastien Savigni en est l’instigateur, avec un club d’affaires qui réunit des dirigeants de tous horizons, et la volonté de faire grandir nos entreprises locales.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Une vingtaine de chefs d’entreprise locaux étaient présents pour l’inauguration du club d’affaires Dynabuy au stade Armandie, autour de l’invité d’honneur, Philippe Sella.


La convivialité et les sourires étaient de mise pour l’inauguration d’un tout nouveau club d’affaires sur le département, celui de Dynabuy. L’entreprise aux 150 agences sur le territoire national, a été lancée il y a plus de 10 ans maintenant, avec l’idée audacieuse de « faire bénéficier les TPE-PME des mêmes avantages que les grands groupes », selon le fondateur Gaëtan L’Honnen. En clair, il s’agit d’une centrale d’achats pour les structures modestes. En plus de cette activité, l’enseigne a rapidement créé des rencontres de dirigeants, auxquelles se sont ajoutés des clubs d’affaires un peu plus tard. En Lot-et-Garonne et dans le Tarn, c’est Sébastien Savigni qui est à l’origine de l’arrivée du réseau. « J’étais moi-même adhérent depuis 2017, je me déplaçais beaucoup sur Bordeaux et Toulouse pour des réunions. J’ai d’ailleurs participé à la création du club de Bordeaux-Lac, puis j’ai eu cette opportunité de diffuser Dynabuy ici », raconte-t-il. Ce dernier concilie donc cette nouvelle activité avec son métier de formateur en management. Le principe de ce club d’affaires, proposer des réunions de deux heures tous les 15 jours à tous les entrepreneurs locaux, avec une exclusivité métier pour s’assurer qu’il n’y ait aucune concurrence entre les uns et les autres. « L’idée est d’avoir un format qui n’est pas trop lourd pour ne pas transformer le rendez-vous en contrainte. » Le lancement s’est déroulé dans une loge du stade Armandie. Un lieu qui n’a pas été choisi au hasard, puisque Dynabuy a scellé un partenariat avec le SUA Business depuis la rentrée. Une vingtaine de dirigeants s’y sont retrouvés.


Philippe Sella en invité d’honneur

Parmi eux, des membres ont participé activement à la mise en place du club lot-et-garonnais, à l’instar de Nicolas Aman de l’entreprise APM Buroservices, Myriam Pasquet d’Orient’action ou encore Nicole Ferreira, directrice de deux agences RGPD dans la région et en Occitanie en charge d’accompagner les entreprises sur tous les aspects de la protection des données. Cette dernière est d’ailleurs la présidente, et animera ces rencontres bimensuelles. « J’avais cette envie d’initier des groupes de chefs d’entreprise pour parler business, mais pas que ! Aborder aussi l’aspect management, développement, se donner des recommandations, etc. Et c’est aussi la volonté de Dynabuy, j’ai donc directement adhéré au projet lorsque Sébastien me l’a présenté », explique-t-elle. Avec la crise du Covid-19, les dirigeants se sont pour beaucoup retrouvés seuls à bord, face à des problématiques nouvelles. Se réunir entre homologues et pouvoir partager ses expériences a donc une importance toute particulière aujourd’hui. « Le but est aussi de se mélanger au maximum et d’inviter des personnes qui ne sont pas habituées aux réseaux d’affaires. Je pense par exemple au monde agricole dont on ignore les multiples facettes », ajoute Nicole Ferreira. Pour cette première, Philippe Sella était l’invité d’honneur dans cette enceinte qu’il a longtemps fréquentée, pour faire le parallèle entre le monde de l’entreprise et du rugby, discipline qu’il connaît parfaitement : « Je crois beaucoup à ce phénomène des réseaux d’entreprises, de se rencontrer entre dirigeants et pouvoir partager ses expériences, s’entraider pour grandir. Quand on joue ensemble, on perd moins d’énergie que si l’on joue seul ! » Par la suite, des présentations sous forme d’activités, des échanges et petits jeux ont animé la première soirée, qui en appelle bien d’autres...

254 vues0 commentaire