« Le canard confiné » en mémoire d’une année inoubliable

Afin de garder une trace de l’année 2020 marquée par le début d’une pandémie mondiale, les bénévoles de la Maison Montesquieu ont réalisé des livrets alliant photos et poèmes, en plus d’une exposition retraçant les différentes étapes vécues depuis le premier confinement.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Retour sur le premier confinement à Agen avec une série de photos exposées à la médiathèque Lacépède


Comme l’ensemble des lieux culturels, la Maison Montesquieu a dû baisser le rideau à l’annonce du premier confinement, en mars dernier. Véritable lieu de lien social, il a fallu réagir rapidement pour ne pas perdre le contact avec les habitants… Equipe et bénévoles ont rapidement trouvé des solutions pour continuer d’interagir. Plateforme téléphonique, ateliers collectifs à distance, accompagnement numérique ou encore initiatives solidaires ont vu le jour dans un contexte bien particulier. Et pour conserver les souvenirs d’une année 2020 qui a définitivement marqué notre histoire, ils ont décidé d’exposer leurs regards sur le confinement à travers une exposition intitulée « Canard confiné ». Voyez dans ce choix une double référence : au monde de la presse tout d’abord, mais aussi à notre terroir… Suite à un appel à contributions, pas moins d’une centaine de photos et de poèmes ont été recueillis et mis en page à travers quatre livrets, du « canard confiné » jusqu’au « canard libéré ».



1 000€ de subventions du Fonds de Participation des Habitants pour l’impression des livrets et les tirages photos

On en retrouve également un florilège dans l’exposition proposée en partenariat avec la médiathèque Lacépède. Pour Baya Kherkhach, adjointe au maire en charge de la Politique de la Ville, les citoyens agenais se sont mobilisés pour marquer de leur empreinte cette période : « Cette initiative permet de mettre en avant la remobilisation, la solidarité après une période difficile pour tous. Il y a d’abord eu le silence, le vide, puis petit à petit la ville a repris vie. Ces quatre livrets font ressortir toutes les étapes vécues depuis premier confinement.»


S'emparer de l'évènement pour ne pas le subir

Pas moins de neuf mois de travail ont été nécessaires jusqu’au vernissage, entre réunions, sélection, mise en page, et surtout la rédaction d’un dossier de subvention auprès du Fonds de Participation des Habitants, par les bénévoles du centre social eux-mêmes afin de financer ce projet. « Il vient répondre à une envie des habitants, une volonté de la Ville et du maire de faire mémoire de cette période », ajoute Baya Kherkhach. Ce travail démontre aussi la volonté des citoyens à s’emparer de cet évènement inattendu pour ne pas le subir. Pour conserver ce témoignage pour les générations futures, un exemplaire de chaque livret a été remis au pôle archives et mémoires de la ville d’Agen à la Médiathèque Lacépède, où l’exposition est également visible jusque’à fin février. Puis elle entamera un tour des différentes lieux culturels agenais, à commencer par la Maison Montesquieu et le conservatoire, pour l’instant seuls lieux culturels ouverts au public…

30 vues0 commentaire

SARL LOT-ET-GARONNE PRESSE – Capital : 20900 € - Siège Social : 22, rue Lamouroux, 47000 Agen - RCS Agen 452 879 539

n°de siret : 45287953900057 – Code APE : 6391Z - n° de TVA Intracommunautaire : FR 784 528 795 39 – Tél : 05 53 87 46 75

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube