Le BUT Qlio pour encore plus de professionnalisation

La formation QLIO se transforme pour devenir un Bachelor Universitaire de Technologie (BUT) en trois ans. Un changement qui permet aux élèves de travailler par projets, avec davantage de mises en situations professionnelles.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Avec le BUT QLIO, les étudiants bénéficient d’un parcours intégré en trois ans


L’offre de formation évolue : le Bachelor Universitaire de Technologie devient le nouveau diplôme de référence des IUT, en remplacement du Diplôme Universitaire de Technologie à compter de la rentrée prochaine. Désormais, le cursus se déroule en trois ans. « Au sein du BUT, les étudiants bénéficient d’un parcours intégré en trois ans, sans sélection supplémentaire pour atteindre le grade de licence. Ce qui n’était pas le cas auparavant », explique Séverine Sperandio, chef du département QLIO. Dans cette version modernisée de la formation en qualité, logistique industrielle et organisation, les étudiants continuent à profiter d’un enseignement universitaire et technologique encadré par des équipes pédagogiques mixtes expérimentées. On conserve les cours et l’apport méthodologique, tout en mettant l’accent sur la professionnalisation des étudiants. Et cela se caractérise par la mise en place de projets de groupes. « Le principal changement réside dans ce fonctionnement en mode ‘projets’ avec des mises en situation professionnelles. On confronte les étudiants à des cas pratiques réels et ils sont évalués par compétences. »


Des secteurs

qui recrutent

A ce développement de cas pratiques s’ajoutent bien évidemment des stages tout au long des trois ans, avec 22 à 26 semaines passées en entreprise... ou en alternance, possible dès la deuxième année. « Nous travaillons avec des entreprises de tous secteurs puisque nos étudiants peuvent aussi bien être intégrés en aéronautique, agroalimentaire, industrie pharmaceutique ou encore services hospitaliers. C’est l’avantage pour un jeune qui ne sait pas trop où il veut aller. Il a cette possibilité de découvrir différents secteurs au cours de ses stages », raconte Séverine Sperandio. D’autant que tous ces corps de métier ont des besoins constants. A la sortie du BUT QLIO avec une spécialité en management de la production de biens et de services, les étudiants sont des cadres intermédiaires, prêts à intégrer la vie professionnelle. Ils peuvent également, s’ils le souhaitent et en fonction de leurs résultats, poursuivre en école d’ingénieurs ou en master. Pour les candidatures, ça se passe sur Parcoursup, avec donc un changement notable puisque les élèves postulent désormais pour un bachelor au lieu d’un DUT.


3 vues0 commentaire

SARL LOT-ET-GARONNE PRESSE – Capital : 20900 € - Siège Social : 22, rue Lamouroux, 47000 Agen - RCS Agen 452 879 539

n°de siret : 45287953900057 – Code APE : 6391Z - n° de TVA Intracommunautaire : FR 784 528 795 39 – Tél : 05 53 87 46 75

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube