La Maison Forte : guinguette et matière grise

De notre journaliste : Dimitri Laleuf


Nul n’est prophète en son pays. Mais le fameux « monde d’après », ils n’ont pas attendu la crise du Covid pour l’imaginer. Les fondateurs de la Maison Forte, Bruno Caillet et Philippe Brzezanski en tête, ont transformé une vieille bâtisse médiévale située en rase campagne pour en faire une « fabrique coopérative des transitions ». Un lieu unique en France où des « utopistes », comme ils aiment à se décrire eux-mêmes, dessinent des alternatives pour améliorer notre société. « On voit arriver la fin de nos modèles d’un point de vue environnemental, alimentaire ou encore social. Il faut les réinventer », estime Bruno Caillet. En parler, c’est bien mais agir concrètement, c’est mieux. La Maison Forte est devenue un incubateur pour de nombreux projets innovants portés par des gens d’horizons très divers, aussi inventifs que créatifs. « Nous accueillons en permanence des résidences d’artistes, d’entrepreneurs et de scientifiques. Notre objectif est de célébrer et rendre populaire tout ce travail de recherche avec l’ambition que cela participe à construire le monde de demain. On veut voir ce que l’on peut faire à notre échelle, avec nos rêves, nos imaginaires et nos savoir-faire. » Des rêves suffisamment sérieux pour être soutenus par le ministère de la Culture, la Région ainsi que l’Agglomération de Villeneuve.

Ce tiers-lieu à nul autre pareil est aussi et avant tout le parfait écrin pour tisser du lien dans un état d’esprit festif et convivial. Après un été 2019 très animé ainsi qu’une programmation hivernale tout aussi dense, la Maison Forte revient avec encore plus d’ambitions cette saison. L’incontournable guinguette sera de mise tous les vendredis avec le musicien Paul-Antoine Roubet et la cheffe engagée Claire Brachet à la baguette. Ces soirées seront accompagnées par de nombreux concerts, ateliers, créations originales et débats.


Renseignements //

Infos, programmation complète et réservations sur http://la-maison-forte.com

Contact : bruno@la-maison-forte.com ou 06 62 18 51 00

La Maison forte

Le Bourg 47340 Monbalen

Facebook @la.maison.forte.en.transitions


Programme // Guinguette


Tous les vendredis du 03 juillet au 21 août.

Carte blanche à Paul-Antoine Roubet (saxophoniste et percussionniste) et à la cheffe Claire Brachet, qui proposera une expérience culinaire spectaculaire et révélatrice.

Vendredi 3 juillet :

- Concert de Marmelada (jazz, bossa, tango...)

Vendredi 10 juillet :

- Concert de Stace & Greg (soul, jazz)

Vendredi 17 juillet :

- Concert de Radio Mango (valse, java, tango, chanson...)Vendredi 24 juillet :

- Rencontre et atelier participatif avec « Le Chêne Retrouvé », des architectes, scénographes et paysagistes qui redéfinissent le projet de place publique en ruralité au XXIème siècle.

- Concert de Congé Spatial (musique expérimentale et électronique)

Vendredi 31 juillet :

- Projection de « L’abécédaire », un film de confinement signé Philippe Prouff

- Concert des Bouillants (musiques du monde)

Vendredi 7 août :

- Concert de Kobedi

(musique afro jazz)

Vendredi 14 août :

- Présentation des recherches de l’urbaniste Antoine Bentegeat sur la conception d’un hameau modulable qui grandirait en fonction des besoins, en optimisant les surfaces occupées

- Concert de Duets (réinterprétation sobre de standards pop 80’s)

Vendredi 21 août :

- Présentation de l’enquête théâtrale de Jana Klein et Stéphane Schoukroun : « La suite d’une histoire de prunes »

- Concert de Roubichaut Trio (chansons napolitaines)


109 vues0 commentaire