La maison de Lyla-Rose : une garderie aux horaires atypiques

Garder des enfants à partir de 17h et ce jusqu’à minuit, et même de nuit au besoin, c’est le concept de la maison de Lyla-Rose, lancé par Sanaa Bouagad il y a quelques mois, place des Jacobins

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Dans son établissement entièrement réaménagé, auparavant occupé par un restaurant, Sanaa Bouagad vient apporter un service nouveau de garderie adaptable selon les besoins


Sur la place des Jacobins, en face de l’église, le nom de « La maison de Lyla-Rose » est affiché sur les fenêtres du rez-de-chaussée d’un petit immeuble de deux étages. A l’intérieur, Sanaa Bouagad nous accueille, dans une grand pièce aménagée en une salle de jeux pour enfants, avec un coin repos joliment décoré. Tout donne l’impression que l’on se trouve chez elle, et pourtant, nous sommes bien dans une garderie, qu’elle a ouvert en décembre dernier, avec un petit mois de retard dû au confinement. Le concept est atypique, et pour cause, il repose sur des horaires de garde les soirs et week-ends pour les enfants de 3 à 11 ans, afin de permettre aux parents de se libérer quelques heures le temps d’un rendez-vous, de commissions ou encore d’une activité sportive. Les tarifs sont dégressifs, à partir de 12€ de l’heure. « Je suis mère célibataire de deux enfants, et j’ai constaté qu’aucun mode de garde de ce type n’existait, outre les nounous et le baby-sitting. Pourtant, il peut s’avérer très utile pour les familles », constate-t-elle. Auparavant fonctionnaire territoriale du côté de Foulayronnes, elle s’est lancée tête baissée dans ce projet, avec à son actif plus de 15 ans d’expérience dans l’animation. « Le contact avec les enfants me manquait, c’est un retour aux sources », confie-t-elle.


Activités et évènements pour parents et enfants

Dans son établissement, qu’elle a décoré pour que les enfants s’y sentent comme chez eux, cette ancienne animatrice et directrice de centre de loisirs peut aussi assurer une garderie de nuit, et du ramassage scolaire au besoin. « Au premier et deuxième étage, j’ai aménagé des dortoirs et un petit réfectoire », explique la jeune femme. L’avantage, c’est aussi qu’en cas d’imprévu, Sanaa peut s’adapter et répondre favorablement aux demandes de dernière minute, appuyée par Jennifer, la seconde animatrice. En plus de sa garderie à l’heure, la gérante organise des ateliers réguliers chaque samedi. Cuisine, activités manuelles, ludiques et créatives, de quoi proposer une sortie loisirs aux plus jeunes. Prochainement, une conteuse se déplacera aussi à la maison de Lyla-Rose. « Nous organisons également des évènements privatisés comme des goûters d’anniversaires, personnalisés selon les demandes, et prochainement, nous allons mettre en place des soirées pyjamas. » Les adultes ne seront pas en reste. Ils pourront participer à des rendez-vous thématiques, pour échanger et créer des liens avec d’autres familles. Sanaa fourmille d’idées pour faire vivre son établissement en plus de son service de garde.



179 vues0 commentaire