La formation aide-soignant investit la MFR de Barbaste

La MFR de Barbaste a accueilli sa première promo d’aide-soignants début janvier. L’objectif : former davantage de professionnels de santé pour répondre aux besoins grandissant du territoire.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Comme le député Michel Lauzanna (à gauche), le président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, est venu inaugurer l’antenne de formation aide-soignante à la MFR de Barbaste.


Sur les bancs de la Maison Familiale et Rurale de Barbaste, de nouveaux étudiants ont fait leur apparition en ce début d’année. Ils ont rejoint la nouvelle formation aide-soignante, qui a ouvert ses portes début 2021 en plein cœur de l’Albret. Une délocalisation de cet enseignement, adossé à l’Institut de formation des professionnels de la santé (IFPS) du centre hospitalier Agen-Nérac, qui est le résultat d’un travail de deux années d’échanges entre l’établissement hospitalier, les partenaires du territoires et la Région. Tous ont d’ailleurs fait le déplacement vendredi 15 janvier pour son inauguration. « Depuis longtemps maintenant, le Conseil régional a développé un partenariat avec les MFR, que j’ai souhaité de telle sorte qu’on lève les obstacles à une anticipation des besoins, tant en termes d’investissements que de coûts de fonctionnement », a assuré le président de la Région, Alain Rousset. Un partenariat sur lequel s’est appuyé la Nouvelle-Aquitaine, pour concrétiser un axe fort de sa stratégie 2019/2023 : le développement des sites de formations accessibles à tous et répondant aux besoins spécifiques des territoires. Preuve de son engagement, elle investit 96 000 par an dans ce projet.


Encore plus d’étudiants infirmiers à venir ?

Cette initiative participe aussi à faire évoluer les besoins de demain. « Mon objectif, c’est le maintien des personnes âgées à domicile, et ça suppose des tas de métiers ! Il faut que l’on facilite leur accès, c’est une bataille que l’on mène aujourd’hui », lance Alain Rousset. Le directeur du CH Agen-Nérac souhaite accroître le nombre de places dans les trois cursus dispensés par l’IFPS. « Nous avons proposé d’accueillir plus d’étudiants infirmiers en septembre dernier. Grâce à la réactivité de Françoise Jeanson, conseillère régionale en charge de la santé, nous sommes passés de 76 à 96 étudiants. Pour l’année prochaine, nous souhaiterions aller jusqu’à 116 étudiants », espère-t-il. De son côté, la MFR de Barbaste a déjà dans le viseur d’autres cursus comme la formation IDE (Infirmier diplômé d’Etat). Le directeur, Pierre Bonnet-Elissalde, ne compte pas non plus laisser de côté les étudiants qui n’ont pas été retenus pour cette première cuvée, avec 120 dossiers reçus pour 30 places disponibles. « Nous allons nous empresser de générer une prochaine promotion avec une rentrée différée en septembre prochain, pour former un maximum de professionnels de santé. »



31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

SARL LOT-ET-GARONNE PRESSE – Capital : 20900 € - Siège Social : 22, rue Lamouroux, 47000 Agen - RCS Agen 452 879 539

n°de siret : 45287953900057 – Code APE : 6391Z - n° de TVA Intracommunautaire : FR 784 528 795 39 – Tél : 05 53 87 46 75

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube