La fondation Prévifrance récompense l’action d’associations locales

Après la journée de solidarité organisée en septembre à Walygator, cinq associations sociales et solidaires ont reçu un chèque de 1000€ de la fondation Prévifrance

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Cinq associations ont reçu un chèque de la fondation Prévifrance suite à leur participation à la septième édition de la journée de solidarité.


La journée de solidarité, c’est un événement très attendu chaque année par la fondation Prévifrance. Le concept : mettre en avant l’action d’associations agissant pour la santé auprès du grand public. Organisée au parc d’attraction Walygator, c’est l’occasion pour les familles d’échanger avec ces acteurs locaux entre deux manèges, et pour les bénévoles de « leur montrer qu’ils ne sont pas seuls quand la maladie les frappe », appuie le président de la fondation Prévifrance, François Bonneau. Et pour sa septième édition, après une annulation forcée en 2020, autant vous dire que l’organisation avait mis les petits plats dans les grands pour marquer des retrouvailles attendues, d’une part avec les adhérents, et d’autre part avec les associations. Cinq structures ont été choisies pour tenir un stand dans le parc, présenter leur activité et proposer des animations : Petit cœur de beurre, venant en aide aux personnes victimes de malformations cardiaques ; l’Agen Basket Club, qui propose depuis quelques années des animations basket avec le CHD La Candélie notamment ; Mouvement jeunesse monte le son, et ses actions de prévention auprès du jeune public dans le monde de la nuit, sur les risques auditifs et les addictions ; le CESDDA (centre d’éducation spécialisé pour dysphasiques et déficients auditifs), qui accueille des enfants touchés par ces troubles et leur propose de multiples ateliers ; et enfin Les blouses roses agenaises, proche des enfants hospitalisés et des personnes âgées en Ehpad au quotidien. Dans un cadre de loisir, cette journée a permis aux bénévoles d’aborder cette lourde thématique de manière plus ludique. Toutes ces structures ont reçu un chèque de 1000€ de la part de la fondation pour encourager leur travail.


Initiation aux gestes de 1er secours en nouveauté

Plus de 2 000 personnes avaient fait le déplacement pour cette journée. Petite nouveauté, les sapeurs-pompiers étaient présents pour assurer une initiation aux gestes de 1er secours, et apprendre aux volontaires le massage cardiaque. « C’est un bon break au milieu des attractions pour les enfants », témoignait une mère de famille. Créée dans les années 2000, la fondation agit dans l’ombre tout au long de l’année pour soutenir quelques unes des multiples associations œuvrant auprès des malades. « La maladie est un drame pour tout le monde. Nous avons la volonté d’aider les gens dans cette épreuve et de retrouver les valeurs qui ont créé le monde de la mutualité, telles que la bienveillance et l’empathie », souligne François Bonneau. L’année prochaine, le président de la fondation souhaite aller plus loin en accompagnant davantage de structures, et ce sur de plus grandes périodes.

45 vues0 commentaire