La culture reprend ses droits

Après plusieurs mois coupé du public, le monde de la culture revient progressivement sur le devant de la scène. La programmation jusqu’en décembre a été dévoilée. C’est l’heure des retrouvailles !

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Le fils de Clint Eastwood, Kyle, est un musicien de renommée qui a notamment composé des musiques pour des films de son père. Il sera présent à Agen le 1er décembre au théâtre Ducourneau.


Pour les acteurs du monde culturel comme pour les adeptes, le lancement d’une nouvelle saison est toujours très attendue et marque le nouveau chapitre d’une belle histoire. Cette année, elle représente surtout la relance du secteur après des mois coupés du monde. Pas moins de six mois se sont écoulés depuis la fermeture des salles de spectacle. C’est un « ouf » de soulagement pour tout le monde, ponctué d’une incertitude qui persiste. Les Journées Européennes du Patrimoine ont permis aux familles de retrouver des animations culturelles avec plusieurs visites guidées, ateliers et jeux organisés au musée des Beaux-Arts.


5,6M€ c’est le budget alloué à la culture soit 14% du budget municipal

Puis vient le dernier week-end de septembre, marqué par la présentation de la saison culturelle 2020/2021 avec une programmation calée jusqu’à fin décembre pour le moment. « L’objectif était de permettre aux Agenais de venir nous rencontrer dans les différents lieux culturels de la ville, les divertir et proposer des échanges avec les équipes pour retrouver le contact », explique Maire-Claude Iachemet, adjointe à la culture. Atelier BD, représentation de danse, visite guidée des collections du musée... le week-end a été chargé d’animations, le tout en assurant la sécurité des visiteurs. « Il faut leur montrer que nous sommes prêts à les accueillir de nouveau avec un suivi strict des mesures pour assurer la protection de tous », assure-t-elle.


Un programme éclectique pour retrouver le public

Dans l’ensemble de la ville, une centaine d’évènements sont répartis dans huit lieux différents jusqu’à fin 2020. « On rouvre et on espère pouvoir tenir la totalité du programme, souffle Marie-claude Iachemet, il faut que les lieux reprennent vie et proposent de nouveau du divertissement pour les habitants. » Le théâtre, le musée et la médiathèque sont logiquement les endroits qui recevront le plus de manifestations. Mais le premier temps fort se tiendra dans la salle des Illustres de l’Hôtel de Ville le 8 octobre, avec un récital de piano de Bach à nos jours par les musiciens Gabriel Garcia et Tatiana Mikhaylova, tous deux étudiants au Pôle d’enseignement supérieur de la musique à Bordeaux. Le théâtre Ducourneau recevra la chanteuse-pianiste Jeanne Cherhal avec son nouvel album « L’an 40 », Roni Alter nommée aux Victoires de la Musique 2019 pour l’album révélation de l’année ou encore Kyle Eastwood dans un registre jazz. Ce contrebassiste et bassiste a composé plusieurs musiques pour les films de son père, Clint, comme Million Dollar Baby ou Invictus. Six visites guidées et sept conférences aux thèmes divers (manga, art, patrimoine, etc.) seront aussi organisées tout au long de cette première partie de saison. Enfin, les Agenais pourront profiter de nombreuses rencontres et ateliers avec des cafés culture, un stage de théâtre pour les ados mais aussi des ateliers créatifs et numériques. Le jeune public ne sera pas en reste avec encore une fois de la création, du numérique, des lectures et jeux spécialement dédiés aux 11 ans et moins. A retenir : la réservation sera de mise pour l’ensemble des manifestations.


Renseignements //

Le programme complet 2020/2021

est à retrouver sur le site de la ville : agen.fr



48 vues0 commentaire