L’atelier cycle de Xavier : le vélo, c’est son dada

La réparation de vélos a longtemps été un loisir pour Xavier Mayer. Au vu de l’engouement grandissant, il a récemment sauté le pas pour se lancer à son compte, et redonner vie à de nombreux vélos dans son atelier.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Depuis deux mois, Xavier Mayer s’est lancé en temps qu’auto-entrepreneur. Réparation, vente de vélos d’occasion et neufs, expédition, il s’affaire pour satisfaire les besoins de ses clients déjà nombreux.


C’est dans la petite commune de La Croix-Blanche que se cache un royaume du deux-roues pas comme les autres. Dans un chemin entouré de quelques maisons, une bicyclette dessinée sur une petite pancarte indique l’itinéraire à suivre pour accéder à l’atelier cycle de Xavier, spécialiste de l’occasion. Dans son jardin, à quelques mètres de sa maison, Xavier Mayer nous accueille dans son local, devant lequel sont alignés quelques vélos, certains récents, d’autres vintage, tout juste remis en état et à la recherche de nouveaux propriétaires pour reprendre la route. Ce Lot-et-Garonnais d’adoption, originaire de la région parisienne, s’est lancé à son compte fin 2020. Pour lui, c’est un rêve qui se concrétise, après des années passées à réparer des vélos sur son temps libre. « Avant le début de cette aventure, je travaillais aux Chemins Verts de l’Emploi, une structure d’insertion. Les rapports humains et ce côté social me plaisent énormément », raconte-t-il. Finalement, Xavier est revenu « aux sources », lui qui a passé en 2004 son CAP mécanicien et maintenance de véhicules option cycles et motocycles. « J’ai réalisé mon apprentissage dans un garage où la convivialité primait. C’est là que j’ai développé cette passion. Pour la petite anecdote, l’idée de créer mon atelier m’est venue alors que je m’étais acheté deux vélos à retaper, pour les amener au bord de la mer... Un voisin a vu que j’étais en train de les restaurer, il en cherchait pour lui. Il m’a demandé si je pouvais l’accompagner dans sa recherche. Par la suite, j’ai aidé d’autres personnes. Beaucoup de gens veulent acheter d’occasion mais ils ont peur de se faire avoir », constate-t-il. Ici, on travaille en confiance. Pour se fournir, le mécanicien s’approvisionne auprès d’un grossiste basé à Nantes, où il trouve toutes les pièces dont il a besoin.


Victime de son succès

dès le lancement

« Ce que j’aime particulièrement, c’est restaurer de vieux vélos, ils dégagent quelque chose particulier. » Plus que de la simple réparation, Xavier propose de l’entretien et de la vente de vélos d’occasion, pour la vie de tous les jours. L’objectif est de faire revivre des cycles laissés au placard pour leur offrir une seconde vie. Il rachète des vélos à des particuliers, parfois en lot, qu’il s’occupe de remettre en état de marche avant de les proposer à la vente, à des prix abordables. « Ça va de 20 à 300 euros selon les modèles, les plus cher étant les vélos vintage qui demandent logiquement plus de travail. » Avec des ventes sur le neuf qui ont pratiquement doublées en 2020, le marché de l’occasion a une belle opportunité à saisir. « Chez la plupart des spécialistes, l’attente s’élève à plusieurs mois en raison de la pénurie sur certains modèles. Petit à petit, les gens s’intéressent aux vélos d’occasion », assure Xavier. Ce dernier l’a d’ailleurs ressenti dès le lancement de son site internet. La douzaine de vélos mis en vente est partie en deux jours. Pour satisfaire les besoins, le gérant a pour objectif d’avoir un roulement de 30 à 40 vélos continuellement. Récemment, il s’est également lancé dans l’expédition grâce à un partenariat avec Colisport, une nouvelle solution de transport de matériel sportif pour les particuliers, lancé par Julien Mas, champion français de planche à voile freestyle. « J’ai déjà réalisé quelques envois à Bordeaux ou Montauban par exemple, et je n’ai eu que des bons retours. » Autre nouveauté lancée tout récemment, la vente de quelques vélos neufs de la marque portugaise Eleven, et pour les bricoleurs en herbe, la possibilité d’acheter des vélos en « vrac » à retaper soi-même. Prochainement, des pièces détachées d’occasion seront disponibles le site. Xavier souhaite aussi aller plus loin, et sortir de son atelier pour transmettre sa passion de la mécanique : « J’ai déjà travaillé avec l’association Sauvegarde, pour qui j’ai trouvé des vélos. Je leur ai proposé de mettre en place des ateliers en petits groupes. Je suis constamment dans cette recherche de créer du lien social ». Voilà un petit atelier qui a tout d’un grand...


Renseignements //

L’atelier cycle de Xavier,

47340 La Croix-Blanche,

www.cyclexavier.fr,

06 08 35 75 08.

Facebook et Instagram : @cyclexavier

106 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

SARL LOT-ET-GARONNE PRESSE – Capital : 20900 € - Siège Social : 22, rue Lamouroux, 47000 Agen - RCS Agen 452 879 539

n°de siret : 45287953900057 – Code APE : 6391Z - n° de TVA Intracommunautaire : FR 784 528 795 39 – Tél : 05 53 87 46 75

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube