L'épidémie toujours plus vive en Lot-et-Garonne

Mis à jour : févr. 11

Comme chaque semaine, la préfecture de Lot-et-Garonne tient des points presse sur la situation sanitaire.

De notre journaliste : Dimitri Laleuf


C'était à craindre. Après les fêtes de fin d'année, une phase de rebond de l'épidémie de Covid-19 est actuellement à l'œuvre aussi bien région qu'au niveau départemental. A ceci près que le Lot-et-Garonne fait toujours figure de mauvais élève parmi ses voisins. Les taux d'incidence et de positivité sont en effet plus élevés chez nous que dans les territoires limitrophes. Les données locales, de nouveau proches de seuils critiques, sont jugées « significatives » par le nouveau préfet Jean-Noël Chavanne. Ce dernier appelle ainsi « à la vigilance de tout le monde et au respect des gestes de barrière ». Il précise que le couvre-feu a pour l'instant été plutôt bien respecté sur le territoire : « Les services de police et de gendarmerie n'ont pas fait remonter de phénomènes d'ampleur, seulement quelques épisodes particuliers. ».


Vaccination

La vaccination se poursuit. Au 19 janvier, environ 22% des structures collectives de type Ehpad avaient commencé à protéger leurs résidents. « D'ici la fin du mois de janvier, nous serons au-delà des 60% », précise Joris Jonon, directeur départemental de l'ARS. Le déploiement vers les résidences autonomie, les maisons d'accueil temporaires, les SSR (soins de suite et de réadaptation) se met en place petit à petit.

Concernant les centres de vaccination, ils sont toujours au nombre de cinq : deux à Agen (hôpital et clinique), un à Marmande, un à Villeneuve et un à Nérac. Si le nombre ne devrait pas augmenter, leur localisation pourrait en revanche changer. « Les collectivités territoriales ont formulé des propositions de transfert des centres vers des locaux non hospitaliers. Nous les étudierons cette semaine. Le recours à ces locaux pourra intervenir sur la séquence suivante, lorsque l'on ne pourra plus absorber le flux dans les centres actuels, en fonction du taux de charge ou de l'élargissement de la cible vaccinale. Nous sommes dans une approche d'anticipation, afin d'éviter d'arriver à une saturation complète », détaille Joris Jonon. A Agen, le centre des congrès est tout indiqué, comme le complexe sportif de la Myre-Mory à Villeneuve. A Marmande, l'externalisation pourrait arriver dès la fin de la semaine.

L'approvisionnement des doses va se poursuivre de manière hebdomadaire pour renforcer le stock initial de deux fois 4875 doses (les doses réservées aux Ehpad ne sont pas comptabilisées dans ce flux). Le congélateur à -80°C demeure au centre hospitalier d'Agen.


La situation épidémiologique en chiffres :

Sur la période de référence courant du 9 au 15 janvier, les services départementaux de l'ARS ont relevé les données suivantes :

  • Taux d'incidence : 181,3 pour 100 000 habitants

  • Taux de positivité : 7,6%

  • 35 personnes hospitalisées dont 6 en réanimation

  • Etablissements scolaires : 40 élèves et 6 adultes positifs

  • 2655 personnes vaccinées entre le 7 et le 18 janvier

  • 20 cas groupés dont 8 en Ehpad

256 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

SARL LOT-ET-GARONNE PRESSE – Capital : 20900 € - Siège Social : 22, rue Lamouroux, 47000 Agen - RCS Agen 452 879 539

n°de siret : 45287953900057 – Code APE : 6391Z - n° de TVA Intracommunautaire : FR 784 528 795 39 – Tél : 05 53 87 46 75

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube