L’économie reste active dans l’Agglo

On le sait, la crise sanitaire a mis à mal de nombreux secteurs. L’habituel petit-déjeuner de l’éco de l’Agglomération a permis de faire le point sur l’actualité économique, les aménagements prévus et l’avancée de projets engagés. Et pour le président Jean Dionis, il y a du positif.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Le président de l’Agglo, Jean Dionis, souligne une belle activité économique malgré la crise, mais la prudence reste de mise


L’habituel ‘Petit-déjeuner de l’éco’ a fait son retour. Le rendez-vous trimestriel qui réunit l’Agglomération d’Agen et des chefs d’entreprises locaux n’avait pas eu lieu depuis le mois de janvier. Dans la salle, on attend d’être rassurés quant à la situation. Jean Dionis est formel sur ce point. « Malgré la circulation du virus, on reste actifs économiquement ». Alain Burgalières, président de la Chambre de commerce et d’industrie du département corrobore ses propos : « Il n’y a pas de catastrophe économique dans le Lot-et-Garonne. Je suis en discussion avec le tribunal de Commerce qui ne constate pas plus de dépôts de bilan qu’avant la crise, il y a au contraire moins de procédures judiciaires en ce sens ». Les mesures de soutien aux entreprises mises en place pour pallier la crise n’y sont sans doute pas pour rien. A ce jour donc, pas d’impact immédiat pour l’emploi. « Mais il faut rester prudent » lance le président de la CCI 47.


Des déménagements importants s’opèrent

L’ancien bâtiment Véolia de plus de 1 200 m2 a trouvé preneur. C’est @com, le réseau de cabinets d’expertise comptable et de conseil qui en a fait l’acquisition. Déjà bien présent sur le département avec des bureaux à Agen, Estillac et Pont-du-Casse, le groupe continue son développement. L’entrepôt de 1 100 m2 accolé sera quant à lui proposé à la location. Autre changement majeur, le déménagement de la CCI. Si la question de l’installation des futurs bureaux de la Chambre de commerce et d’industrie reste en suspens, on sait déjà que leur bâtiment actuel de 2000 m2 situé au Gravier va devenir un centre médical spécialisé à l’initiative du CHD La Candélie. L’objectif de l’établissement est de relocaliser ses services médicaux en centre-ville. Du côté de Bon-Encontre, la coopérative de fruits et légumes Les 3 Domaines achète une partie de l’ancien Système U fermé en 2017. Elle sera voisine du transporteur frigorifique Jet Freeze, récemment installé sur le site. Le TAG continue aussi son développement. La Société Agenaise de Transports et d’Affrètements Routiers (SATAR) va s’y implanter, tout en conservant son activité au MIN, avec un projet d’entrepôt logistique froid de 12 000 m2.


Des développements synonymes de

création d’emplois

L’Agglomération, grâce à des implantations et développements d’entreprises, bénéficie de la création de nouveaux emplois. C’est notamment le cas pour Fonroche, spécialiste dans les énergies renouvelables, qui va se développer sur quelques 24 000 m2 sur la ZAE de Sun Valley à Roquefort pour développer de nouveaux outils et créer une nouvelle unité de production, entre autres. Un projet d’envergure de 12 millions d’euros qui permettra d’accueillir les 200 nouveaux emplois prévus d’ici à 2 ans. Enfin, la nouvelle s’est déjà bien ébruitée mais Foulayronnes voit s’implanter l’enseigne McDonald’s dans la ZAC Le Rouge. L’ouverture est prévue pour le mois de novembre avec un important plan de recrutement puisque l’équipe sera composée d’une quarantaine de collaborateurs.


Le barreau de Camélat, LA priorité de l’Agglo

A travers la création d’un troisième pont en franchissement de la Garonne débouchant sur le giratoire de Camélat à Colayrac-Saint-Circq, Agen souhaite se positionner comme carrefour économique entre Bordeaux et Toulouse. « C’est une priorité pour nous, et nous sommes déterminés à finaliser ce projet de pont », lance Jean Dionis. Avec un budget alloué de 60 millions d’euros, dont un tiers pris en charge par l’Agglomération, un « petit » tiers par le Département, « il nous reste à décrocher le dernier tiers ! Des démarches ont été lancées pour obtenir un financement de l’Etat à travers le Contrat de plan Etat-Région (CPER) », raconte le maire d’Agen et président de l’Agglomération. Le calendrier prévisionnel prévoit un démarrage des travaux pour mi-mars 2023.

8 vues0 commentaire

SARL LOT-ET-GARONNE PRESSE – Capital : 20900 € - Siège Social : 22, rue Lamouroux, 47000 Agen - RCS Agen 452 879 539

n°de siret : 45287953900057 – Code APE : 6391Z - n° de TVA Intracommunautaire : FR 784 528 795 39 – Tél : 05 53 87 46 75

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube