Karaté Kid

Vendredi soir, Agen n’a d’autre choix que de l’emporter face au promu Bourg-en-Bresse et de lancer enfin sa saison en Pro D2. A Armandie la pression est au maximum...

De notre journaliste : Cyril Recondo

Pour les Agenais, ce combat contre Bourg-en-Bresse s’annonce comme le plus important de la saison.


Si on nous avait dit il y a un an que la venue de Bourg-en-Bresse à Armandie susciterait autant d’émotions, on en aurait souri, voire on se serait vexé... Et pourtant, à quelques heures de ce match crucial, toute le peuple suaviste retient son souffle.

Après trois défaites inaugurales en autant de rencontres face à Bayonne, Béziers et Grenoble, le Sporting n’a plus le choix que de l’emporter. Sous peine de voir le club plonger peut-être dans la plus grave crise de son histoire avec celle de 2000 quand le club avait manqué de sombrer financièrement.

Les joueurs de Régis Sonnes le mesurent. A quel degré ? La question demeure... Cette bande de gamins qui connaît peu ou pas l’histoire de l’institution dans laquelle ils évoluent n’a sans doute pas toutes les clés du savoir pour comprendre réellement l’urgence. Et pour l’heure, c’est peut-être mieux ainsi.

Le manager Régis Sonnes et son staff, eux, l’ont bien compris depuis belle lurette. L’enchaînement des défaites en Top 14, que l’on peut difficilement leur reprocher, conjugué à ce début de saison raté en Pro D2, les placent en première ligne sur le front.


Le moment de vérité

Le président Fonteneau, lui aussi vertement critiqué, n’a d’ailleurs pas manqué de leur rappeler ces derniers jours dans la presse locale notamment, qu’une défaite face à Bourg-en-Bresse serait quasi rédhibitoire, faisant ainsi peser une très grosse pression sur le staff.

L’heure a donc sonné pour cette équipe en reconstruction de poser la première pierre de son propre édifice. Et de montrer ou non si les joueurs veulent faire de Régis Sonnes leur architecte. Pour beaucoup, le dernier voyage à Grenoble a au moins permis de montrer que le groupe tenait à faire corps avec son entraîneur. A ce titre, l’essai encaissé d’entrée de jeu est un vrai révélateur : cette nouvelle entame ratée aurait pu conduire à une énième déroute. Comme celle vécue à Bordeaux il y a quasiment un an et qui avait scellé le destin de l’entraîneur d’alors Christophe Laussucq. Mais la réponse des joueurs sur le terrain en revenant dans la partie, mieux en manquant de peu de l’emporter en Isère (défaite 17 à 13), a prouvé que cette équipe avait une âme à défaut pour l’heure d’avoir un rugby chatoyant.

Reste donc à retrouver cette confiance égarée dans les entrailles des différents stades de rugby français depuis plus de quinze mois. Une première victoire face à Bourg-en-Bresse marquerait, on en est sûr, le début d’une belle aventure. Et un grand soulagement pour tout les supporters du club. La manière sera, elle aussi, attentivement scrutée. Le moment de vérité est venu. Et celui du coup de la Grue avec. Banzai !



Classement //

1 - Stade Montois Rugby (13)

2 - Colomiers Rugby (13)

3 - Aviron Bayonnais (13)

4 - US Montalbanaise (12)

5 - USON Nevers (9)

6 - FC Grenoble Rugby (8)

7 - Provence Rugby (8)

8 - Rouen Normandie (7)

9 - AS Béziers Hérault (6)

10 - Oyonnax Rugby (6)

11 - US Carcassonne (5)

12 - US Bressane (3)

13 - RC Vannes (2)

14 - SU Agen (2)

15 - Stade Aurillacois (1)

16 - RC Narbonnais (1)



4ème journée de Pro D2 //

16/09 - 20h45 AUR – GRE

17/09 - 19h30 USM - ASBH

17/09 - 19h30 PRO - RCNM

17/09 - 19h30 ROU - COL 17/09 - 19h30 MDM - RCV

17/09 - 19h30 OYO - USC

17/09 - 19h30 SUA - USBPA

17/09 - 20h45 AB - USON

69 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout