JO 2024 : "entrer dans la compétition pour qu'Agen accueille une délégation"

Ce jeudi 23 septembre, Agen accueillait la tournée des drapeaux olympiques, en tant que membre de la communauté "Terre de Jeux 2024". Deux athlètes olympiques de Tokyo étaient présents, tandis que le maire Jean Dionis n'a pas caché son ambition de faire d'Agen une ville hôte pour cette échéance...

Le maire Jean Dionis, entouré de la médaillée d'argent au sabre par équipes Sara Balzer, et le finaliste du 800m (et lot-et-garonnais) Gabriel Tual


Agen s'est glissée parmi la courte liste des 20 villes françaises qui reçoivent les drapeaux olympiques, dans la cadre de la promotion des Jeux Olympiques 2024 qui se dérouleront à Paris. Cette "tournée des drapeaux" découle d'une envie du Comité organisateur des JO d'impliquer tous ceux qui font le sport au quotidien : collectivités, services de l'Etat et mouvement sportif local.


Autour de cet évènement, c'est toute une journée qui a été organisée dès 9h30 ce jeudi 23 septembre, pour "faire vivre l'esprit des Jeux" en terre lot-et-garonnaise.


Bruno Gares, président de la Fédération française d'escrime, a été reçu au Stadium ce matin, avant une séance d'escrime organisée avec l'école Gaillard. Gabriel Tual, le jeune Lot-et-Garonnais finaliste du 800m aux JO de Tokyo cet été, et Sara Balzer, médaillée d'argent par équipes au sabre, étaient aussi présents tout au long de la journée pour échanger avec les quelques 450 élèves issus de 6 établissements scolaires.


450 élèves ont participé à cette journée de promotion des JO 2024, l'occasion d'officialiser la labellisation d'Agen en tant que Terre de jeux 2024


Un village sportif a aussi été installé en début d'après-midi place Esquirol pour présenter plusieurs disciplines (handball, aviron, gym, escrime, rugby et basket) avant un temps collectif avec la présentation des trois drapeaux : olympique, paralympique et de Paris 2024 pour clôturer les festivités.


Par ailleurs, la préfecture de Lot-et-Garonne a officiellement rejoint la communauté "Terre de Jeux 2024", avec trois objectifs déjà remplis : partager les émotions du sport en organisant des évènements festifs autour (lancement de la saison sportive le 4 septembre dernier), mettre plus de sport dans le quotidien des habitants (mise en place d'une garderie d'enfants au stadium et organisation des dimanches de la prairie de juin à octobre), ainsi qu'animer et faire grandir la communauté de ceux qui souhaitent partager la dynamique des Jeux.


Ce label est porteur d'opportunités...

Certains équipement sportifs de la Ville ont été retenus pour figurer au catalogue des centres de préparation aux Jeux Olympiques :

  • Le stade Armandie pour le Rugby à 7

  • Le dojo du Stadium pour le Judo

  • La salle omnisports du Stadium pour le basket, basket fauteuil, rugby fauteuil et escrime fauteuil.

Mais c'est aussi la possibilité d'accueillir une délégation parmi les 206 Comités nationaux olympiques et les 184 Comités nationaux paralympiques désireux de s'entraîner en France en amont de l'échéance 2024.

Le maire et président de l'Agglo, Jean Dionis, n'a d'ailleurs pas caché ses ambitions à ce sujet. "Agen sera candidate, on va accepter ce challenge sportif ", a-t-il lancé, très enthousiaste à l'idée.


Le rendez-vous est pris !

Les drapeaux olympique, paralympique et de Paris 2024 ont flotté en plein coeur d'Agen le temps d'une journée


95 vues0 commentaire