Jasmin prépare sa révolution

La municipalité agenaise prévoit une refonte totale de cette entrée de ville emblématique avec moins d’espace pour les automobilistes et plus de place pour les piétons et autres mobilités douces.

De notre journaliste : Dimitri Laleuf

Voici à quoi pourrait ressembler la future configuration de la place Jasmin et de ses alentours, selon les indications laissées par les élus d’Agen.


Aux heures de pointe, pas moins de 2000 véhicules passent devant à chaque boucle de la grande aiguille. Avant la pandémie, quand les nombreux bars et restos du quartier étaient encore ouverts, c’était aussi le passage obligé de nombreux fêtards en fin de semaine. La place Jasmin est un lieu incontournable de la cité agenaise, une entrée majeure sur le boulevard de la République pour accéder au cœur de ville. Mais son visage n’est plus au goût de la municipalité actuelle. L’engagement de mandat numéro 71 promet ainsi une « reconfiguration complète ». « Nous avons constitué un groupe projet avec des élus, des personnels administratifs, des experts mais aussi des résidents et des commerçants. Nous nous sommes réunis à plusieurs reprises pour établir le cahier des charges », révèle Nicolas Benatti, adjoint en charge des nouvelles mobilités et des aménagements urbains. Après des mois de travail sur la question, appuyé par des études statistiques, la future physionomie de la place se dessine enfin.


La fin du

« rond-point »

La volonté de rupture est assez forte. « Le cabinet d’architectes qui nous accompagne a pointé des choses très justes : à l’heure actuelle Jasmin n’est rien d’autre qu’un rond-point très urbain. La signalétique routière prend une place folle dans le paysage et tout le mobilier est d’abord pensé pour la voiture », note l’adjoint. Au XIXème siècle, ce n’est plus vraiment dans l’air du temps.

Pour casser cette dynamique automobile, une seule solution : réduire au maximum l’espace de circulation. Désormais, il n’y aura plus qu’une voie pour les véhicules motorisés et celle-ci sera entrante uniquement. Afin de préserver un maximum d’espace du côté des terrasses, la mairie a opté pour une configuration asymétrique, avec les voitures déplacées côté Nord. Pour celles et ceux habitués à emprunter le giratoire pour faire demi-tour (très minoritaires selon les études), un nouveau schéma un tout petit peu plus long a été pensé. « Tout n’a pas encore été arrêté et rien n’est exclu. Nous allons continuer à bosser avec les principaux concernés pour affiner nos décisions afin que la circulation dans le quartier soit la plus fluide possible », assure Nicolas Benatti.


Test cet été,

livraison en 2022

La phase de test qui sera lancée dès le 1er juillet permettra aux usagers de s’approprier les changements et aux élus de corriger leurs éventuelles erreurs (comme pour les pistes cyclables de l’ancienne rocade). Les aménagements provisoires seront maintenus jusqu’à la fin du mois d’octobre. Les travaux du projet définitif commenceront peu de temps après, dès le début d’année prochaine. Le chantier devrait durer six mois. « L’objectif sera d’être prêt pour septembre 2022, que l’on puisse enfin profiter de ce bel endroit en toute sérénité, avance Nicolas Benatti. On imagine déjà la possibilité d’y organiser des concerts d’envergure ou des fan-zones pour les grandes compétitions sportives. » Ce projet, avec celui de la place du Pin, pourrait bien être l’une des réalisations les plus visuelles du mandat. « On veut une place qui a de la gueule pour embellir Agen », clame l’adjoint.


4,2 M€ C’est le budget pour le réaménagement de la place Jasmin auquel il faudra ajouter encore 1 M€ pour la réfection de la contre-allée de Gaulle.

Ce qui va changer //

- Une seule voie de circulation pour entrer sur le boulevard de la République

- Nouveau schéma de sortie, par la rue des Charretiers ou Béranger (à définir)

- Végétalisation prononcée

- Création d’un grand parvis côté sud de la place avec extension des terrasses et systèmes de rafraîchissement (brumisateurs, fontaines sèches, pergolas...)

- Liaison cyclable entre la piste du Gravier et celle de Scaliger

- Sécurisation de l’avenue de Gaulle avec un plateau de ralentissement et un passage en 3 voies au lieu de 4 actuellement

- Création d’un tourne-à-gauche sur l’avenue pour permettre aux véhicules venant du Sud d’accéder à la rue Baudin

- Harmonisation des façades et enseignes autour de la place


Une porte avant d'êttre une place //

Historiquement, la place Jasmin n’a pas toujours ressemblé à ce qu’elle est aujourd’hui. « Pendant des siècles, ce fut non pas une place mais une porte d’accès sur la ville fortifiée, la protégeant des intrusions par un système de douves et de pont-levis. C’est le maire et sénateur d’Agen Jean-Baptiste Durand qui l’a transformée lorsqu’il a fait percer le boulevard de la République à la fin du XIXème siècle », indique Nicolas Benatti.


La statue de Jasmin restaurée //

Les grands travaux sur la place seront l’occasion d’offrir un petit lifting au poète qui prête son nom au quartier. La statue et le socle feront l’objet d’une restauration. « On n’exclut pas non plus un léger déplacement même si la statue devra impérativement rester dans l’axe de la rue Baudin pour que la main de Jasmin continue de montrer Garonne. »


Plus de sécurité pour les enfants //

12 lignes de bus desservent aujourd’hui la place pour déposer les élèves scolarisés au collège Jasmin-les-Iles. Si le tunnel a le mérite d’exister, il est en réalité très peu emprunté. Les enfants traversent la dangereuse avenue du Général de Gaulle. Si les drames ont pour l’instant été évités, la municipalité n’a pas envie de continuer à jouer avec le feu. C’est pourquoi un nouveau mode de fonctionnement a été pensé. Les bus ne stationneront plus à Jasmin mais directement dans la rue Baudin, réaménagée pour l’occasion.



394 vues0 commentaire

SARL LOT-ET-GARONNE PRESSE – Capital : 20900 € - Siège Social : 22, rue Lamouroux, 47000 Agen - RCS Agen 452 879 539

n°de siret : 45287953900057 – Code APE : 6391Z - n° de TVA Intracommunautaire : FR 784 528 795 39 – Tél : 05 53 87 46 75

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube