Jasmin ouvre sa cabane à projets

Dans le cadre du réaménagement de la place Jasmin, une cabane à projets a ouvert ses portes. Son but, accueillir les riverains et récolter leurs idées pour faire évoluer le projet dans le bon sens.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Les élus de la Ville d’Agen souhaitent recueillir l’avis des riverains et usagers de Jasmin sur le devenir de la place.


A la mi-juillet, les usagers de la route ont pu découvrir le tout nouvel aménagement de la place Jasmin. Dans le cadre de la refonte de cet espace très emprunté par les automobilistes (2 000 voitures par heure), un dispositif provisoire a été installé, modifiant quelque peu la circulation, avec la fermeture de l’accès donnant sur le Café Foy et le Radio City. Visible jusqu’à la fin décembre, il permet de mettre en application le projet présenté aux riverains cet été, et de l’ajuster selon les observations et les retours obtenus. Pour rappel, cette place, aujourd’hui uniquement dédiée à la voiture, va être reconfigurée pour créer un grand parvis piétonnier côté restaurants. Le rond-point va tout bonnement être supprimé. « Nous avions commencé par dévier les bus pour qu’ils ne stationnent plus sur l’avenue du Général De Gaulle. La rentrée nous a permis d’observer en conditions réelles ces changements, et cela semble bien fonctionner. Certains automobilistes, de retour de vacances et donc pas informés du nouveau plan de circulation, ont été surpris. Nous allons voir dans les prochains jours comment cela évolue », lance Nicolas Benatti, adjoint au maire en charge des aménagements urbains. Si le principe de l’aménagement est acquis, beaucoup de questions restent encore ouvertes à la concertation. Et pour pousser la démarche encore plus loin, un petit cabanon s’est érigé depuis quelques jours à proximité. L’objectif, faire participer les habitants et recueillir leurs avis, leurs souhaits, pour Jasmin 2.0. Ils pourront par ailleurs visualiser les plans 3D du projet retenu à ce jour. « La machine est lancée, mais l’une des questions qui se pose désormais, c’est que veut-on faire de cette place pour qu’elle vive ? Beaucoup d’idées nous passent par la tête et ce futur axe piéton ouvre le champ des possibles. »


Tester les idées les plus pertinentes

C’est là qu’interviennent les riverains, qui ont certainement des idées novatrices à transmettre pour apporter leur pierre à l’édifice, et se réapproprier cet espace. Quelles animations ? Doit-on y installer des jeux pour enfants ? Plus de végétalisation ? Comment mettre en valeur la statue ? Autant d’interrogations qui se soulèvent. Plusieurs fois par semaine, des permanences sont partagées entre des élus, des agents municipaux et l’agence du commerce, pour échanger directement avec les passants. « Un stagiaire va également nous rejoindre pour le dernier trimestre de l’année afin de récolter un maximum d’informations, observer le dispositif au plus près et nous faire remonter d’éventuels dysfonctionnements. » En dehors des heures d’ouverture, il est tout de même possible d’inscrire sa remarque ou sa proposition sur papier et de la déposer dans la boîte aux lettres sur place, jusqu’au 31 décembre. Par la suite, une phase de concertation s’entamera, pour tester les idées les plus pertinentes, et faire les derniers ajustements avant le début des travaux, qui devront s’achever en juillet 2022. « On se voit déjà assister à un concert du Pruneau Show l’été prochain... », espère Nicolas Benatti. Le rendez-vous est pris...




Renseignements //


La cabane à projets de Jasmin,

permanences pour septembre : les mardis et jeudis de 16h à 18h et le samedi de 10h à 13h

117 vues0 commentaire