Hypstruck : la folie des food trucks s’empare d’Agen

Maxime et Mohamed proposent des burgers gourmets et salades cuisinées dans un mythique HY de Citroën qu’ils ont renommé le « Hypstruck ». Déjà présents sur Agen, ils espèrent à terme régaler une bonne partie de l’agglomération.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Mohamed Djemaï et Maxime Carabignac cuisinent dans leur fidèle camionnette fraîchement rénovée


Très populaires à l’étranger, les food trucks commencent à se développer dans l’Hexagone. Et Agen n’échappe pas à la règle. Maxime Carabignac et Mohamed Djemaï, deux Lot-et-Garonnais amis depuis le lycée, ont récemment décidé de lancer leur restaurant ambulant. « Un ami possède son food truck depuis cinq ans, on a suivi son aventure. Avec Mohamed, nous partagions cette même volonté de changer de vie, et l’idée de lancer le nôtre est donc apparue comme une évidence », explique Maxime, l’un des co-fondateurs. Tous deux aiment les vieilles voitures et possèdent chacun une 2 CV. L’histoire « Hypstruck » a d’ailleurs débuté par un coup de cœur unanime sur un mythique HY de chez Citroën, dégoté à quelques 800 kilomètres de chez eux, à Charleville-Mézières plus exactement. « Ça a été l’élément déclencheur. Le nom Hypstruck est d’ailleurs un clin d’oeil au modèle », lance Mohamed. « Les food trucks sont très présents à l’étranger, ici ils commencent tout juste à avoir leur place. On espère participer à leur essor ! », complète Maxime. Et pour ramener la camionnette à Agen, un trajet de 24 heures aller-retour a été nécessaire... rien que ça ! S’en suit un passage chez le carrossier pour un ravalement de façade nécessaire, puis il a fallu s’attaquer à l’aménagement intérieur.


Le charme

de l’ancien opère déjà

« Au départ, nous devions débuter à la rentrée, mais avec la situation que nous connaissons, il y a eu du retard sur les travaux », confient-ils. C’est finalement deux mois plus tard que les deux associés ont pu servir leurs premiers clients. A la carte, une offre de burgers gourmets et des salades dont les recettes évolueront au fil des saisons. « Nous nous fournissons au maximum en local. Le pain vient de la boulangerie agenaise ‘De blés en blés’, à deux pas de notre emplacement actuel », raconte Maxime. En effet, c’est rue du Quinaut, à deux pas d’U Express au sud d’Agen, qu’est actuellement stationné le Hypstruck. « On commence à se faire connaître grâce aux réseaux sociaux et au bouche à oreille. Nous sommes actuellement en discussion avec la mairie d’Agen, de Layrac et l’Agropole où nous espérons obtenir un emplacement. » Maxime et Mohamed souhaitent aussi travailler pour des événements d’entreprises et privés, une fois que la situation le permettra. Tous deux comptent sur les bons retours de leurs clients mais aussi sur le charme de leur véhicule d’époque pour se faire connaître... Et d’ailleurs, il a déjà opéré. « Notre premier client s’est arrêté par curiosité à la vue du camion tandis que nous préparions notre premier service. Quand nous lui avons expliqué le concept il a directement décidé de passer commande ». De bon augure pour lancer l’activité !


Renseignements //

Hypstruck,

commandes au

07 49 66 64 18,

facebook et instagram : @Hypstruck

535 vues0 commentaire