Foire d’Agen : la joie de se retrouver

C’est le coup d’envoi pour la foire d’Agen, qui se déroule jusqu’au dimanche 13 septembre. Avec un petit nouveau qui s’est invité cette année : le masque. Pas de quoi rebuter les exposants ni les visiteurs, qui déambulent déjà dans les allées.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Les exposants n’ont pas voulu rater ce rendez-vous incontournable de l’Agenais.


A l’entrée du parc des expositions d’Agen, les sourires masqués des hôtesses accueillent les premiers visiteurs. Sens de circulation et gel hydroalcoolique à disposition, tout est en place pour assurer la sécurité. A l’extérieur, les nombreuses voitures des concessions présentes se mêlent aux camping-cars, tracteurs, vélos et coins de restauration. A l’intérieur, certains stands ont mis le paquet pour cet événement incontournable des Agenais. Pour l’ensemble des exposants présents, il était essentiel d’être là, de retrouver les confrères et le contact avec les clients fortement réduit ces derniers mois. Pour Claude, commercial d’Iseki qui propose du matériel agricole, « 2020 est vraiment une année très compliquée. Je suis présent à la foire depuis de nombreuses éditions et cela me permet de rencontrer de nouveaux clients. L’emplacement a un coût donc nous espérons évidemment que les visiteurs seront au rendez-vous ». Tout comme lui, Jérémy Garbaye, responsable de l’agence Laffont Granulat de Brax, ne s’est pas posé la question de venir ou non cette année. « Cette foire est essentielle, nous avons absolument voulu être présents. On n’est pas là que pour la vente, c’est aussi et surtout du conseil », déclare ce dernier. Pour d’autres, cet événement représente le lancement de la saison. C’est le cas de Nicolas Macheboeuf dirigeant de Jotul Agen, revendeur de poêles scandinaves. « C’est notre deuxième année sur la foire. C’est un coup de poker mais il y a du passage en ce premier jour, on espère que ça va continuer ! On rencontre des gens qui ont déjà un projet en tête, les recevoir sur notre stand permet d’en discuter avec eux », déclare-t-il.


Retrouver la convivialité et le contact client

Côté restauration, c’est aussi la bonne humeur qui règne. Bruno Herbert des Délices de Bretagne, fait depuis six ans le chemin depuis le Morbihan. Evidemment, il s’est posé la question de savoir s’il allait tenir un stand cette année. Mais l’envie de retrouver les Lot-et-Garonnais a été plus forte que tout. « Si je suis là c’est essentiellement pour mes clients. Venir ici engendre beaucoup de frais, mais les visiteurs nous le rendent bien. On retrouve des fidèles et ça fait plaisir ! Le plus compliqué c’est de travailler avec le masque pour faire goûter nos produits... On doit réinventer notre métier », confie-t-il. La convivialité, c’est ce que tous veulent retrouver ici. « La bonne humeur, les échanges avec les exposants et les clients, voilà ce qu’on recherche ! », lance Sébastien, gérant du café Bonne Heure. « J’ai été sur différents événements cet été et on a ressenti que les gens étaient craintifs dans la région. Nous avons besoin de nous changer les idées », continue ce dernier. Avec de la bonne humeur au rendez-vous, et un week-end qui s’annonce ensoleillé, tout est réuni pour assurer une belle édition 2020.


Renseignements //

Foire d’Agen au parc

des expositions, avenue du midi.

Du 9 au 13 septembre

de 10h à 19h. Entrée libre.



212 vues0 commentaire