Eau 47, un quarantième anniversaire rugissant

Le syndicat départemental qui assure l’adduction d’eau potable et l’assainissement pour plus de 100 000 foyers fête ses 40 ans d’existence avec une nouvelle identité visuelle.

De notre journaliste : Dimitri Laleuf

Derrière la magie du robinet qui coule et de l’eau qui s’écoule se cache un incroyable réseau et une équipe pour le rendre fonctionnel 24h/24. En Lot-et-Garonne, cette équipe, c’est (très souvent) celle d’Eau 47 qui alimente aujourd’hui plus de 100 000 foyers. Le fruit de 40 ans d’une histoire rondement menée sous différentes appellations. A sa création le 27 mars 1981, on parlait de la Fédération des syndicats d’eau et d’assainissement. Jusque-là, une quinzaine de syndicats mixtes opéraient chacun dans leur coin jusqu’à ce que les élus saisissent l’opportunité de mutualiser les moyens et le personnel pour améliorer le service rendu aux habitants. Depuis, Eau 47 a développé ses compétences et son champ d’action pour couvrir tout le département à quelques rares exceptions (Agglo d’Agen, Meilhan-Cocumont).


50 M€ d’investissement par an

Pour célébrer dignement cet anniversaire ô combien symbolique, Eau 47 a décidé de rajeunir son image avec un nouveau logo et une nouvelle charte graphique, le tout entièrement réalisé par les équipes en interne.


Précieux allié

des collectivités

Mais ce qui fait vraiment la fierté de la présidente Geneviève Le Lannic, du directeur général Gérard Pénidon et des quelque 80 salariés du syndicat départemental, demeure invisible aux yeux du grand public. Il s’agit du travail réalisé sur les infrastructures. « Dans un territoire rural comme le nôtre, l’habitat est très dispersé. Ce qui veut dire beaucoup de tuyaux pour peu de bénéficiaires. On parle de 9 abonnés en moyenne au kilomètre. Pour maintenir ce patrimoine en bon état et donc assurer un service de qualité à des coûts maîtrisés, il faut l’entretenir et énormément investir », explique Gérard Pénidon. Chaque année, Eau 47 investit près de 50 M€ dans la réhabilitation du réseau.


800 kilomètres de réseau d’assainissement

Le syndicat se pose aussi comme un allié précieux au service des collectivités. Dans l’Albret et les Landes de Gascogne, il opère directement en tant qu’exploitant du réseau sous forme de régie publique. Et même dans les nombreux cas de figures où les géants privés du secteur comme Véolia, Saur ou Agur sont aux commandes, Eau 47 met toute son expertise à profit pour garantir des négociations justes. « On cherche toujours le bon équilibre entre une facture raisonnable pour les ménages et un niveau d’investissement suffisant sur les installations », glisse le directeur général.


8500 kilomètres de réseau de distribution d’eau potable

On dit souvent que l’union fait la force. Sur cette question essentielle, Eau 47 en fait une éclatante démonstration.

520 vues0 commentaire