DuoDay : faire tomber les barrières liées au handicap en entreprise

Le 19 novembre aura lieu la cinquième édition du DuoDay, cette journée où un professionnel forme un duo avec une personne en situation de handicap, pour lui faire découvrir son activité. Le Lot-et-Garonne en est un bel ambassadeur...

De notre journaliste : Charlotte Charlier

A l’instar de l’entreprise Carrément Fleurs, plus de 400 duos ont été formés l’année dernière.


"Le Duoday doit nous permettre de dépasser nos préjugés face au handicap », lance Alain Brugalières, président de la CCI 47. Cette journée qui permet à une personne en situation de handicap de former un duo avec un professionnel, se déroulera le 19 novembre prochain pour sa cinquième édition. Cet événement a un double intérêt. Pour le premier de se plonger dans le quotidien d’un professionnel afin de découvrir son activité, et pour le second de sensibiliser ses équipes et affirmer les valeurs sociales de son établissement. « A travers cette initiative, nous voulons que les entreprises soient plus inclusives. Et l’inclusion est un outil indispensable du développement durable que les entreprises ne peuvent plus ignorer aujourd’hui », ajoute le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Lot-et-Garonne. Depuis ses débuts, le DuoDay a bien grandi. « La première année, nous comptions 89 duos dans le département. En 2019, ce sont plus de 400 binômes qui se sont formés le temps d’une journée, et nous sommes fiers de cette belle évolution », se réjouit Danièle Bonadona, présidente de l’ALGEEI (Association laïque d’établissements d’éducation et d’insertion). Mais surtout, c’est la satisfaction de voir naître des opportunités de collaborations futures. Le concept s’est si bien développé que désormais, ce sont 20 personnes qui sont mobilisées sur son organisation.


Quand le DuoDay mène au contrat

« Grâce à cette journée annuelle, nous avons déjà pu vivre de beaux moments où l’on a vu que la générosité existe », constate fièrement la présidente de l’ALGEEI. Pour les entreprises, c’est le moment de découvrir un monde qu’ils n’ont pas forcément l’habitude de côtoyer, et d’être beaucoup plus bienveillants. L’entreprise Kalhyge, qui propose des solutions en location-entretien d’hygiène textile, participe depuis quatre ans au DuoDay. Son directeur d’unité, Eric Gautho, est formel : « L’inclusion de personnes handicapées dans une entreprise ajoute une richesse supplémentaire à l’équipe. Cette journée ‘duos’ montre aux chefs d’entreprises que ce n’est pas plus de complications pour les accueillir, il faut faire tomber les barrières ! ». Du côté de Nadia Mellity, directrice de l’enseigne Boulanger à Boé, ce n’est aussi que du positif. « Il y a deux ans, nous avions reçu Julien qui est un peu devenu l’ambassadeur de cette journée. Depuis, il a signé un CDI dans notre magasin, c’est une belle aventure. » Et le Lot-et-Garonne peut être fier puisqu’il est à l’origine du développement de ce concept sur le territoire national. Plus précisément, si le DuoDay a été créé en Irlande, il est né en France il y a quatre ans à l’initiative de l’Esat Agnelis, un établissement médico-social accueillant des travailleurs handicapés en milieu protégé. Puis en 2018, Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées, impulse son développement dans tout le pays et rencontre un joli succès (13 000 duos dans tout le pays en 2019). Pour cette nouvelle édition à venir, le Lot-et-Garonne est pour l’instant le département de Nouvelle-Aquitaine qui propose le plus de duos, preuve d’un bel investissement de nos chefs d’entreprises sur ce sujet.


Renseignements //

DuoDay, le 19 novembre 2020. Inscriptions

et renseignement sur duoday.fr ou

contact@duoday.fr

29 vues0 commentaire