Du confort pour nos animaux

Menuisier de métier, Yoan Lestrié a créé sa société Arbrinimaux et propose des créations sur mesure pour les animaux de compagnie ainsi que de jolis accessoires en bois.

De notre journaliste : Dimitri Laleuf

Yoan Lestrié conçoit et fabrique lui-même du mobilier en bois pour animaux.


Avec ce qu’elles nous donnent en amour, nos chères amies les bêtes méritent bien un peu de confort en retour. Quatre murs et un toit bien à elles, de quoi manger dans de bonnes conditions, des espaces de jeu... Mais trouver son bonheur dans le commerce n’est pas toujours chose aisée. C’est pourquoi Yoan Lestrié a décidé de créer la société Abrinimaux à la fin de l’année passée. Le jeune homme de 35 ans marie ainsi son affection pour ses compagnons à quatre pattes et son attrait pour le maniement du bois.

« J’ai toujours tourné autour de la menuiserie, depuis le CAP jusqu’au BTS. J’ai passé des années en tant que commercial ou en chef d’équipe mais je n’ai jamais cessé de manipuler le matériau le week-end et sur mes temps libres. J’ai notamment bricolé une niche pour mon bulldog continental encastrée sous l’escalier et un espace dissimulé pour les croquettes de mon chat. J’ai fini par me poser la question de monter mon affaire... », raconte-t-il. Le déclic est arrivé quand il a fabriqué des supports de gamelles en bois, à la fois esthétiques et pratiques qui plaisaient beaucoup à son entourage. Ce produit, devenu son fer de lance, est une belle porte d’entrée sur son travail. Ce petit accessoire démarrant à une trentaine d’euros (34€ pour être précis) peut mener jusqu’à des projets sur mesure bien plus conséquents, comme des niches isolées thermiquement, des cages à lapins personnalisées, des volières design mêlant bois et métal ou même des installations pour les chevaux. « Je fais en sorte de m’adapter aux attentes, aux contraintes spatiales et budgétaires », explique-t-il.

En se spécialisant sur ce créneau animal, Yoan investit un marché de niche – c’est le cas de le dire – et se distingue de la concurrence généraliste. Ce qui ne l’empêche pas de diversifier ses créations avec des lits-cabanes, des bars ou encore des tables. « Souvent, quand les clients sont satisfaits, une chose en amène une autre et ainsi de suite... »


Bientôt un local

en ville

L’aventure a officiellement démarré en octobre 2019. « Ça décollait gentiment avec ma famille, mes amis et leurs cercles de proches avant que l’on soit tous confinés... Mais c’est très bien reparti derrière ! Le bouche à oreille a commencé à faire son effet, le réseau se tisse petit à petit. Aujourd’hui, j’ai un carnet de commandes rempli pour plusieurs mois, c’est très positif », se réjouit l’intéressé. En plus des particuliers, il travaille déjà pour des vétérinaires, des éducateurs ainsi que des refuges.

L’artisan fait tout-lui-même, depuis les dessins sur un logiciel spécifique jusqu’à la réalisation dans son atelier installé dans le garage de sa maison villeneuvoise. Atelier qui s’avère de plus en plus étroit face au développement d’Abrinimaux. « Je pense prendre un local assez prochainement. En plus d’y assurer la fabrication, j’en ferai un petit showroom pour que les gens puisse voir ce que je peux proposer », glisse Yoan. Avoir pignon sur rue augmenterait à coup sûr sa visibilité sur le territoire.

Plus épanoui que jamais dans son nouveau costume d’entrepreneur, le jeune homme entend bien pousser son concept aussi loin que possible !


Renseignements //

Abrinimaux

06 28 46 25 35

abrinimaux@gmail.com

www.abrinimaux.fr

Devis gratuit


13 vues0 commentaire