Diagamter : expert du diagnosticimmobilier sous toutes ses formes

Présente sur Agen et Villeneuve-sur-Lot, l’enseigne Diagamter continue de proposer de nouveaux services à destination des professionnels et particuliers. Deux nouveaux diagnostics font leur apparition cette année.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Pour cette entreprise spécialisée dans le diagnostic immobilier, 2021 rimera avec recrutements et nouveautés. Lorsque Grégory Noël est arrivé à la tête de Diagamter, une phase de développement s’est engagée. Après avoir ajouté le repérage avant travaux/démolition ou encore la numérisation de surfaces dans son portefeuille de compétences, deux nouveaux diagnostics feront leur apparition d’ici cet été : les certificats d’ensoleillement et de qualité de vie. Le premier vient répondre à des interrogations fréquentes du côté des acquéreurs. « Grâce à une application, nous allons déterminer l’exposition d’un logement, avec des données multiples », explique le gérant. Après expertise par un diagnostiqueur certifié, un rapport très précis est établi, avec les créneaux horaires de luminosité pour chaque mois de l’année, ou encore le comparatif avec l’ensoleillement moyen de la ville étudiée. Le second certificat, dénommé « CQV » pour certificat qualité de vie, vient informer les clients sur la localisation d’un bien. Un critère majeur dans le choix des acheteurs, puisque la situation géographique a toute son importance dans la qualité de vie du locataire ou propriétaire… « Ce service vient particulièrement s’adresser aux personnes de grandes villes qui viennent travailler sur Agen par exemple, ou qui sont intéressées pour investir en Lot-et-Garonne mais qui ne connaissent pas le coin. Ce certificat repose sur de nombreux indicateurs, comme l’accès aux transports, les commerces, les établissements éducatifs, des données de santé publique mais aussi l’accès au numérique, essentiel aujourd’hui à l’heure du télétravail. » Deux services facultatifs mais qui représentent un véritable atout de vente, d’autant que beaucoup privilégient la visio pour visiter des biens.


Un nouveau DPE

en vigueur au 1er juillet

Le diagnostic de performance énergétique évolue pour plus de lisibilité à partir du mois de juillet. « Ce nouveau DPE sera un véritable audit thermique de la maison. On passera de 65 à 130 points de contrôle », explique Grégory Noël. Le Ministère de la transition écologique et solidaire a imaginé une étiquette plus précise puisque le calcul prendra désormais en compte les émissions de gaz à effet de serre, en plus de l’énergie du logement. Une lettre de A à G sera attribuée selon le résultat. Auparavant, il était possible d’utiliser une méthode de calcul dite ‘des factures’. Sans informations, un DPE vierge était délivré. Désormais, on se basera sur la méthode 3CL, calcul des consommations conventionnelles du logement, qui prendra en compte le chauffage, l’eau chaude, le refroidissement mais aussi l’éclairage. Pour être fin prêt le jour-J, Diagamter a entamé dès le mois de février un plan de formation auprès de l’ensemble de ses techniciens. « Avec toutes ces nouveautés, l’équipe s’agrandit, avec deux nouvelles personnes qui viennent tout juste de nous rejoindre pour nous permettre de répondre à une demande en hausse constante. »


Vous souhaitez rejoindre une entreprise en plein développement ?

Diagamter recrute !

Envoyez vos candidatures à : gregory.noel@diagamter.com

5 vues0 commentaire