Des repas gratuits pour les jeunes en difficulté

La Mission locale du pays villeneuvois a procédé à la première distribution de paniers alimentaires cette semaine. Un dispositif fortement sollicité par une population soumise à une grande précarité.

De notre journaliste : Dimitri Laleuf

Le showroom des métiers, situé en face de la Mission locale, est utilisé comme point de retrait pour les paniers alimentaires.


C’est le genre d’initiative que l’on aimerait ne pas voir exister et qui malheureusement s’avère nécessaire... Ce mardi 23 février, en début d’après-midi, la Mission locale du pays villeneuvois s’est lancée dans la distribution de paniers alimentaires gratuits. Ce dispositif financé par le Conseil régional Nouvelle-Aquitaine a pour but de soutenir la jeunesse, durement touchée par la crise sanitaire et ses conséquences économiques. Les 15-30 ans non étudiants sont concernés. « Afin de ne pas rajouter des barrières supplémentaires, il n’y a pas d’autres critères requis pour en bénéficier », souligne Virginie Le Corre-Steinbach, directrice de la MLPV.

Les locaux du nouveau showroom des métiers ont été réquisitionnés pour recevoir les palettes fournies par la Banque alimentaire. On y trouve des conserves en tout genre (légumes, plats cuisinés, thon-sardines), les incontournables féculents, des petits-déjeuners... En bref, le nécessaire pour assurer trois repas par jour.


80 paniers repas gratuits ont été distribués lors de la première session. Si le compteur était bloqué pour des raisons logistiques, le nombre de bénéficiaires potentiels est en réalité bien plus important.

« Pour des raisons logistiques, il est impératif de réserver au plus tard le mercredi de la semaine précédente, révèle Virginie Le Corre-Steinbach. On ne peut pas venir comme ça, à l’improviste. Il faut en plus présenter sa pièce d’identité lors du retrait. » Chaque jeune préalablement inscrit sur la liste peut ainsi repartir avec près de 10 kg de nourriture.


Beaucoup

de candidats

Pour cette première session, le compteur était bloqué à 80 personnes, une cinquantaine sur le site de la Mission locale, une vingtaine pour la résidence Habitat jeunes et une dizaine sur l’antenne de Fumel. « Les 80 demandes ont afflué très rapidement », note la directrice de la structure. En plus de témoigner une certaine urgence, cela laisse à penser que le nombre de candidats potentiels est en réalité bien plus important. Nombreux sont ceux à vivre aujourd’hui dans une grande précarité. Valentin, par exemple, aurait été à la rue s’il n’avait pas trouvé refuge chez son oncle. En attendant de pouvoir trouver un emploi et des revenus stables, il bénéficie de l’opération Garantie jeunes avec un accompagnement renforcé pour faciliter son insertion professionnelle. En plus d’avoir sollicité (et reçu) un panier, il est venu prêter main forte bénévolement à l’organisation de cette journée en remplissant notamment les sacs des autres bénéficiaires.

A partir de la semaine prochaine, les distributions se feront le lundi après-midi à Villeneuve et le mardi matin à Fumel.


Raccrocher

les jeunes

« Le fait d’accueillir ce public pour les paniers alimentaires nous permet de faire le point de manière plus globale. On essaie de raccrocher certains jeunes que l’on n’avait pas vus depuis longtemps et d’en repérer d’autres qui, jusque-là, évoluaient en dehors de nos radars. L’objectif est de pouvoir les accompagner durablement pour améliorer leur situation », affirme Virginie Le Corre-Steinbach.

Les autres Missions locales du Lot-et-Garonne participent elles-aussi aux paniers alimentaires gratuits.


Renseignements //

Pour bénéficier du panier, il faut :

- être âgé de 15 à 30 ans non étudiants

(pas d’obligation d’être inscrit à la Mission Locale) ;

- remplir le formulaire en ligne suivant :

https://urlz.fr/eYwQ. La réservation se fait

au plus tard le mercredi précédant le retrait.

- venir retirer son panier : le lundi de 13h30 à 17h à Villeneuve (8 rue de Casseneuil) et le mardi de 9h à 12h à Fumel (rue du Chemin Rouge) avec présentation

d’une pièce d’identité

- venir avec un sac pour récupérer les produits

(près de 10 kg de nourriture).


Pour les étudiants en difficulté :

contacter la Mission locale au 05.53.40.06.02.

Infos sur www.mlpv47.org

85 vues0 commentaire