Covid-19 : Les terrasses agenaises s’agrandissent

Avec la réouverture des cafés et restaurants qui s’accompagne de l’arrivée des beaux jours, la municipalité permet aux terrasses de s’agrandir pour respecter les mesures de distanciation en vigueur

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Clémence Brandolin-Robert accompagnée de Jean Pinasseau, adjoint au maire en charge du domaine public, a présenté le plan d’extension des terrasses agenaises.


Parmi les mesures annoncées par la municipalité pour s’adapter à la crise du Covid-19 suite au déconfinement, celle de l’extension des terrasses à Agen vient accompagner la reprise d’activité des cafés et restaurants, qui ont pu rouvrir leurs portes le 2 juin dernier. « La municipalité a décidé d’être facilitateur et accompagnateur des restaurateurs et cafetiers, pour qu’ils rouvrent dans de bonnes conditions » déclare Clémence Brandolin-Robert, première adjointe au maire. Mais extension ne signifie pas plus de places en terrasse. Cet agrandissement intervient dans un objectif bien clair : permettre à ces commerces de conserver le même nombre de places tout en respectant les mesures barrières et de distanciation. Sur la place des Laitiers, au Gravier et dans la rue Voltaire, la mise en oeuvre de cette mesure a nécessité quelques adaptations. Le marché du samedi matin sur la place des Laitiers, est déplacé place Wilson afin que les terrasses puissent s’étendre toute la journée.


40 000 c’est le coût que représente pour la Ville d’Agen l’exonération du loyer des différentes terrasses des cafés et restaurants pour le premier semestre 2020

Sur le long terme, la mairie réfléchit d’ailleurs à le repositionner définitivement. Concernant la rue Voltaire, celle-ci est désormais fermée de 10h30 à 1h jusqu’à fin août pour que les restaurateurs puissent profiter de leur terrasse aussi le midi. Au Gravier, « nous avons travaillé avec les restaurateurs de la contre-allée de l’avenue De Gaulle pour étendre les terrasses sur la chaussée » explique la première adjointe. Puis au coup par coup, certaines terrasses plus isolées ont pu bénéficier d’une extension, en utilisant le domaine public comme des places de stationnement.

L’objectif de la Ville d’Agen est clair, accompagner au mieux l’économie locale après une période de lourdes pertes.


Parking gratuit les samedis après-midi


Et pour relancer une dynamique, elle a décidé de lancer la gratuité des parkings en structure le samedi entre 14h et 19h. Pour chaque usager entrant dans ce créneau horaire, 2h30 de stationnement sont offertes. « Il s’agit du temps utilisé par 90% des usagers » justifie Clémence Brandolin-Robert. Les parkings concernés sont ceux du marché, de la gare, Reine Garonne et Duvergé. Ce système de gratuité avait déjà été mis en place durant les travaux du boulevard Carnot, et bien fonctionné. Le coût de cette opération pour la mairie s’élèvera à 25 000 euros environ. Cette-dernière, qui a directement travaillé avec les restaurateurs pour assurer une reprise optimale, a préparé un plan de relance général du commerce qui sera voté en conseil municipal le 15 juin prochain. Selon la première adjointe au maire, il permettra notamment de valider l’exonération du loyer des terrasses pour le premier semestre. Et pour cet été, des animations sont déjà prévues afin de faire vivre la ville malgré l’annulation de nombreuses manifestations, à l’instar du Pruneau Show.



232 vues0 commentaire