Conseils de quartier : l’élection maintenue... à distance !

La pandémie n’aura pas eu raison de l’élection des conseils de quartier. Malgré une suppression des bureaux de vote, les électeurs sont appelés à voter par correspondance ou en ligne, pour la petite nouveauté...

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Le maire Jean Dionis et Thomas Zamboni, adjoint en charge de la participation citoyenne et la vie des quartiers, comptent sur le vote des 18 000 électeurs agenais pour élire les 23 conseils de quartier


A son arrivée à la tête de la mairie en 2008, Jean Dionis a souhaité construire une gouvernance de quartier afin de faire progresser le niveau de démocratie et de proximité. C’est en ce sens que sont apparus les 23 « quartiers-villages » et leurs 207 conseillers. Une affaire qui a 12 ans déjà. L’objectif politique est clair : « déléguer tout un ensemble de décisions municipales de vie quotidienne ». Comprenez la circulation, la voirie ou encore les espaces verts. Alors certes, tout n’est pas parfait, mais ces conseils ont été acteurs de progrès dans beaucoup de domaines. A chaque nouveau mandat, 375 000 euros sont alloués à chaque quartier pour leur permettre d’améliorer le quotidien et la qualité de vie des habitants. « L’apparition de ce nouveau mode de gouvernance a permis à la Ville d’être gérée de manière plus efficace, plus proche et plus humaine », constate le premier édile. Pour ce dernier, pas question de désigner lui-même les représentants, ou de faire appel au tirage au sort. Seul le suffrage universel doit s’appliquer ici. Ce rendez-vous électoral est « une conviction démocratique sine qua non de la reconnaissance de cette instance de terrain par les citoyens vivant dans ces quartiers. »


70% de renouvellement et des équipes plus jeunes

Initialement prévues au mois de décembre, les élections ont finalement été retardées en raison de l’évolution de l’épidémie liée au coronavirus. Aujourd’hui, la situation est on-ne-peut-plus tendue avec l’arrivée des différents variants... L’adaptation et l’innovation ont donc été nécessaires pour maintenir le vote du 4 au 13 février. « Nous avons supprimé le vote physique prévu le 21 février, une décision douloureuse puisqu’il restera toujours le canal d’expression démocratique préféré des Français... » souffle-t-il. Cette année sera donc l’année du renouveau, avec deux possibilités de vote proposées aux 18 000 électeurs agenais : par correspondance ou en ligne. Deux courriers ont été renvoyés aux électeurs. Le premier pour expliquer le fonctionnement du vote en ligne, comprenant les identifiants et l’adresse du site où se rendre. « C’est déjà très répandu notamment dans les organismes professionnels. Nous pensons que ça peut très bien fonctionner, notamment auprès des plus jeunes », espère Jean Dionis. Le second courrier comporte la marche à suivre pour voter par voie postale. Du côté des listes, Thomas Zamboni, adjoint en charge de la participation citoyenne et la vie des quartiers, constate « un taux de renouvellement important avec 70% de nouvelles personnes inscrites cette année ». Les équipes se rajeunissent aussi, avec une moyenne d’âge à 55 ans, en baisse par rapport à 2014 (58 ans, ndlr). Rendez-vous le 19 février pour les résultats.












Le vote en ligne est

également accessible en

scannant ce QR code


Renseignements //

Pour toute information, un numéro vert a été mis en place

pour contacter le service Vie des quartier : 0 800 77 17 77.





25 vues0 commentaire