Cinq créatrices en vogue

Une association de créatrices lot-et-garonnaises a vu le jour en août dernier. A l’origine, cinq femmes issues de milieux professionnels différents qui ont tout quitté pour se lancer à leur compte. Elles organisent le 13 septembre prochain un marché au Café Vélo, qui lancera leur regroupement autour des Prun’Elles Créatives.

De notre journaliste : Charlotte Charlier

Cinq créatrices lancent leur association Les Prun’Elles Créatives, avec l’objectif de faire rayonner des créations locales de tout type.


Cinq femmes aux cinq talents différents. Voilà qui définit bien les créatrices de l’association les Prun’Elles Créatives qui a fait son apparition sur le territoire local il y a un mois à peine. Au départ, elles étaient trois : Natacha la présidente, qui s’est lancée à son compte il y a trois ans, laissant derrière elle son métier de responsable dans le prêt à porter. Elle propose à travers sa marque « Mon joli gus » divers accessoires pour enfants. Puis il y a Céline, une aide médico-psychologique en Ephad qui se consacre depuis un an à ses bijoux et accessoires en fleurs naturelles à travers « La jolie môme », et enfin Stéphanie, ancienne architecte qui a lancé il y a deux ans ses créations de bougies parfumées en cire naturelle avec « Cœur de flamme ». Ensemble, elles ont mis en place un marché en novembre 2019 au sein de l’atelier de cette dernière. Un véritable succès auquel les créatrices n’étaient pas préparées. « Nous avons eu beaucoup de monde et les visiteurs étaient très enthousiastes, on ne s’attendait pas à un tel retentissement » se réjouit Natacha. A force de rencontres, deux nouvelles créatrices du coin se sont greffées au groupe. Il s’agit de Virginie, ex-formatrice en productions horticoles qui s’est lancée à son compte cette année avec « Chant de fleurs », des compositions en fleurs séchées et fraîches, et Isabelle, professeur des écoles toujours en activité qui a créé des bijoux en acier inoxydable avec « L’atelier de Juliette B ». Les cinq drôles de dames qui ont toutes leur réseau de clients réguliers sur le bassin agenais ont pour objectif de faire rayonner davantage l’artisanat du département. A travers les Prun’Elles créatives, elles mutualisent leurs savoir-faire, leur créativité et leurs moyens pour organiser des événements.


Construire un rassemblement

autour de la création made in 47

Très actives sur les réseaux sociaux, ces entrepreneuses possèdent chacune une communauté active, très friande d’initiatives locales. A travers leur association, elles pourront mettre un visage sur leurs clients, faire de nouvelles rencontres et mettre en avant d’autres initiatives originales. Dimanche 13 septembre marquera le lancement des Prun’Elles, à travers un marché « au féminin » organisé sur l’esplanade du Café Vélo de 10 heures à 19 heures. Elles accueilleront en plus de leurs stands respectifs deux autres marques qui oeuvrent dans le textile : « Pyou écocréations » qui propose notamment des sacs éco responsables, et les accessoires de méditation/yoga zéro déchet de « Picoq créations ». « Ce sera une journée tournée vers la famille, puisqu’une maquilleuse pour enfants sera présente » ajoute la présidente de l’association. L’objectif sera par la suite de trouver d’autres lieux atypiques pour renouveler ce type de journées. « Une chose est sûre, nous sommes très bien entourées à Agen, et nous recevons énormément de soutien de la part des acteurs locaux et de nos communautés », se ravit Natacha de « Mon joli gus ». Des projets, ces passionnées en ont plein la tête... mais ils resteront secret pour l’instant. L’association devrait déjà s’agrandir quelque peu d’ici la fin de l’année, pour créer un véritable rassemblement autour de création locale.


Renseignements //

Marché de créatrices de l’association Les Prun’Elles Créatives,

dimanche 13 septembre de 10h à 19h au Café Vélo.

Facebook : @lesprunellescreatives


415 vues0 commentaire